leral.net | S'informer en temps réel

Urgent: Sans accès à l’eau potable depuis 1972, Cap Skirring lance son « Talatay Nder » (Photos)

Finalement, il n’y a pas eu la goutte d’eau de trop et cela, a été à l’origine des violents affrontements entre populations et forces de sécurité au Cap Skirring. La deuxième station balnéaire du Sénégal est privée d’eau potable depuis 1972, date de la création de cette ville touristique au Sud du Sénégal. Avec plusieurs milliards injectés dans l’économie nationale, Cap Skirring est assoiffé.


Rédigé par leral.net le Samedi 30 Mai 2020 à 15:12 | | 0 commentaire(s)|

Selon Diegoune Infos qui donne l’information, " tout est parti d’une conférence de presse que la population voulait organiser pour réclamer de l’eau potable dans la localité, mais la gendarmerie s’y est opposée en demandant de surseoir à ce droit constitutionnel. Cette position des forces de l’ordre a suscité l’amertume des populations qui n’ont pas tardé aussi de manifester leur mécontentement ".

Organisés en plusieurs groupes, les populations ont pris d’assaut les différentes artères de la cité balnéaire, pour organiser une véritable Intifada à contre les gendarmes armés de grenades lacrymogènes. Les affrontements continuent au moment où nous mettons en ligne et des renforts de l’armée sont attendus dans les prochaines minutes, selon une source proche de la sous-préfecture de Kabrousse.

Pour rappel, depuis 1972 date de la création du Cap Skirring, les populations n’ont pas encore accès de l’eau potable et les quelques forages existants dans la zone alimentent juste les sites touristiques, au moment où les populations continuent de s’alimenter en eau de puits.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page