Leral.net - S'informer en temps réel

VIDEO / Sécurité: Antoine F. Diome appelle les forces de sécurité à collaborer avec les populations

Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Octobre 2021 à 20:29 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome a appelé les forces de sécurité, à collaborer avec les populations dans leur mission de protection des personnes et des biens. Le ministre intervenait à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la Conférence nationale sur la sécurité collaborative initiée par l’Ambassade des Etats-Unis à Dakar, à travers l’Institut américain de la Paix.


Le ministre a expliqué que la sécurité collaborative ’’permet d’adapter notre système de sécurité aux enjeux actuels et futurs, en la rendant plus dense grâce à l’apport bienveillant des populations’’.

’’C’est ainsi que le Sénégal fera face à toutes les nouvelles formes de violence telles que le trafic de drogue qui connaît une nouvelle mutation, à la traite des personnes, à la criminalité transfrontalière, à la cyber criminalité, mais aussi au terrorisme’’, a soutenu M. Diome.

Citant l’exemple de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP), il a rappelé qu’elle a pour mission principale de favoriser et de mettre en œuvre une approche intégrée participative et inclusive, à travers un partenariat dynamique entre les différents acteurs concernés par le phénomène de la délinquance.

Selon lui, cette agence ’’a effectué des diagnostics au niveau départemental et communal, sur tout ce qui se pose en matière de problématique de sécurité localement rencontrée’’.

’’A ce jour, on peut compter 8 000 agents qui sont déployés sur l’étendue du territoire nationale’’, a-t-il indiqué, soulignant que la création de l’ASP ’’participe ainsi de la volonté de l’Etat de matérialiser sa nouvelle vision sécuritaire, qui accorde une place de choix à la collaboration entre les collectivités territoriales, les forces de sécurité et les autorités administratives’’.

Il est louable de mobiliser toutes les bonnes volontés, car le monde fait face à des défis multidimensionnels et ceux relatifs à la sécurité en sont les plus importants, selon le ministre.

’’La criminalité transnationale organisée n’épargne aucun pays, d’où la responsabilité commune des Etats de créer des mécanismes de coopération internationale, d’échange d’expérience et de partage de bonnes pratiques’’, a-t-il déclaré.


Titre de votre page Titre de votre page