Leral.net - S'informer en temps réel

Abdoulaye Diop veut remettre Sorano au cœur de la diplomatie culturelle

Rédigé par leral.net le Jeudi 18 Novembre 2021 à 17:27 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre de la Culture et de la Communication a effectué ce jeudi 18 novembre 2021, une visite à la compagnie du Théâtre national Daniel Sorano.


C’est dans des locaux entièrement rénovés et réhabilités que Abdoulaye Diop, accompagné des membres de son cabinet, a été accueilli par le Directeur général, Abdoulaye Koundoul et son staff. Visite au pas de charge de tous les compartiments de ce bâtiment mythique, inauguré le 17 juillet 1965 par le président Léopold Sédar Senghor. Une visite qui a permis au ministre de mesurer et de constater l’ampleur et la qualité des travaux de rénovation réalisés par le nouveau Directeur général. Ensuite, place au spectacle dans la grande salle. Sous les mélodies de l’ensemble lyrique traditionnel, des notes de la culture mandingue avec la belle voix de Arame Camara, appuyée par moments par les autres pensionnaires assises dans le public.

Les artistes du ballet national "La Linguère" sont venus compléter le spectacle avec des danses variées de la verte Casamance.

Le Directeur général Abdoulaye Koundoul parle « de talents purs » pour qualifier les artistes de sa compagnie. Il dit avoir mis en avant les jeunes à son arrivée à Sorano, pour les encourager et leur donner la chance de suivre les traces des anciens pensionnaires. M. Koundoul a exprimé la disponibilité du ballet, de la troupe national dramatique et de l’ensemble lyrique à accompagner le gouvernement pour le rayonnement culturel de notre pays. Sur la rénovation, il a remercié le président de la République et le ministre pour leur appui constant.

Le ministre de la Culture et de la Communication s’est réjoui de la chaleur de l’accueil à Sorano et félicité le Directeur général pour les travaux de réhabilitation entrepris dans ce temple mythique de la culture. Il a salué le talent, le savoir-faire et le dynamisme des artistes de Sorano. Il a promis de plaider pour que Sorano puisse reprendre sa place d’antan dans la diplomatie culturelle et le rayonnement de la culture sénégalaise sur le plan international.




Titre de votre page Titre de votre page