leral.net | S'informer en temps réel

Accoucher après le terme : est-ce grave ?


Rédigé par leral.net le Dimanche 17 Mars 2019 à 08:00 | | 0 commentaire(s)|

Lorsque la grossesse dépasse 41 semaines d'aménorrhée (SA), elle est dite prolongée. Le terme est dépassé lorsque la durée de la grossesse dépasse 42 SA. Le prolongement de la grossesse étant associé à des risques de complications, si vous n'avez pas accouché le jour du terme, une surveillance est effectuée et l'accouchement peut être déclenché.

Pourquoi une grossesse prolongée ? Une grossesse à terme correspond à 41 semaines d'aménorrhée (SA) soit 49 semaines de grossesse. Une fois que ce délai est passé, une grossesse est dite prolongée, entrée 41 et 42 SA. Si l'accouchement n'a pas lieu à 42 SA, le terme est dépassé.

En France, 15 à 20% des femmes ont une grossesse prolongée. Le terme dépassé concerne seulement 1% des grossesses. Pourquoi certaines femmes dépassent-elles le terme de leur grossesse ? Des facteurs familiaux, héréditaires et ethniques entrent en ligne de compte.
- Les facteurs de risque de dépassement de terme retrouvés dans les études ?
- Les antécédents personnels et familiaux de dépassement du terme
- La nulliparité (qui n’a jamais eu d’enfant)
- L’âge maternel
- L’origine ethnique
- Le poids (l'obésité favorise le dépassement de terme)

Grossesse après le terme : surveillance car risque de complications

Les grossesses prolongées présentent un risque augmenté de mortalité et de morbidité fœtale. Le risque de mortalité périnatale passe ainsi de 0,7% à 5,8% de 37SA +6 j à 43 SA+6j. Le fœtus présente en effet un risque augmenté d'oligoamnios (manque de liquide amniotique), d'anomalies du rythme cardiaque fœtal, d'émission de méconium in utero.

L'oligoamnios concerne 10 à 15% des grossesses prolongées. Les nouveau-nés nés après terme présentent un risque augmenté de complications neurologiques, de troubles du développement psychomoteur, d'infirmité motrice cérébrale... Les grossesses prolongées présentent également des risques de complications maternelles.

Dépassement du terme : une surveillance rapprochée

Une surveillance rapprochée est effectuée à partir de 41SA lorsqu'une femme n'a pas accouché à cette date. Les examens effectués 2 à 3 fois par semaine ? Un examen clinique, un monitoring afin de surveiller le rythme cardiaque fœtal et ainsi de pouvoir déceler une éventuelle souffrance fœtale, une échographie pour vérifier les dimensions du bébé, la quantité de liquide amniotique, la qualité du placenta. Si l'accouchement n'a pas eu lieu à 41SA+6j, il est déclenché.

Comment est déclenché l'accouchement après son terme ? En l'absence de pathologie, un déclenchement est proposé aux futures mamans entre 41+0 SA et 41 6jSA. Le moment est déterminé en fonction des caractéristiques maternelles (condition du col, cicatrice utérine, âge, poids...), des préférences de la maman et de l'organisation des soins des maternités. Il existe plusieurs méthodes de déclenchement :
- Décollement des membranes
- Injection d'ocytocine
- Tampon ou gel de prostaglandines
- Moyens mécaniques (sonde de Foley)

La méthode choisie dépend de l'état du col utérin. Ainsi, l'utilisation de prostaglandines peut se faire avec un col utérin favorable ou non favorable. Le nouveau-né qui nait après terme et a inspiré du liquide méconial peut subir une aspiration, une intubation, une ventilation au masque...




afriquefemme.com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos