leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Karim Wade : "La Banque mondiale n'a aucune autorité pour se prononcer", selon Seydou Guèye


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Février 2018 à 15:27 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Karim Wade :  "La Banque mondiale n'a aucune autorité pour se prononcer", selon Seydou Guèye
Seydou Guèye a réagi suite à la sortie du coordonnateur du Pds, Oumar Sarr, qui prétend que le président Macky Sall aurait caché un rapport de la Banque mondiale qui innocente Karim Wade. Pour le porte-parole du gouvernement, ce sont des accusations mensongères.

"La Banque mondiale n'a aucune autorité pour se prononcer sur les questions judiciaires, pour donner un avis qui vaut une décision. L'affaire de la traque des biens mal acquis est une affaire de juridiction. La Banque mondiale n'a aucune autorité, aucune compétence pour se prononcer sur ces dossiers en justice. La seule autorité, c'est la Justice", déclare Sedyou Guèye. Qui martèle : "Qu'elle soit une justice nationale ou internationale. Et dans le cas d'espèce, il faut se féliciter de la décision du tribunal de Monaco sur les comptes de la Julius Bank où les condamnés Karim Wade et consorts ont été déboutés puisque le tribunal a dit que l'acte du Sénégal est régulier, ils doivent produire ses effets. Cela veut dire que l'argent qu'ils avaient commencé à prendre, est disponible et le Sénégal doit le recouvrer", a-t-il déclaré sur les ondes de la Rfm, repris par seneweb.

Concernant les magistrats étrangers qui travaillaient en toute discrétion sur cette affaire, il explique : "Les magistrats de juridiction étrangères qui ont pu être impliqués dans les enquêtes l'ont été sur la base de commissions rogatoires. Quand il y a une commission rogatoire, cela veut dire que c'est de notoriété publique. Il n'y a aucune action clandestine dans cette liste".

De plus, estime le porte-parole du gouvernement, "il faut considérer dans l'affaire Karim Wade que la vérité juridique est toute simple. Il a été condamné de façon définitive à six ans de prison et à une amende qui dépasse les 125 milliards de francs CFA qui seraient très utiles au service des ménages sénégalais", affirme-t-il



Cliquez-ici pour regarder plus de videos