Leral.net - S'informer en temps réel

EN DIRECT - Coronavirus : 107 nouveaux décès en France, le virus «reste actif» sur le territoire

Rédigé par leral.net le Mardi 2 Juin 2020 à 21:06 | | 0 commentaire(s)|

Vingt journalistes sont morts du Covid-19 au Pérou

Vingt journalistes sont décédés au Pérou ces dernières semaines du nouveau coronavirus, la plupart en couvrant la pandémie, a annoncé mardi l'association nationale des journalistes (ANP).

«Au 1er juin, le nombre de collègues décédés (du coronavirus) s'élève à 20», a déclaré à l'AFP Zuliana Lainez, secrétaire exécutive de l'ANP. La plupart de ces journalistes ont attrapé le Covid-19 en couvrant les principaux foyers d'infection, comme des marchés ou des hôpitaux. «Ils sont allés dans des hôpitaux, qui sont des foyers d'infection, avec des masques faits maison», a-t-elle expliqué, dénonçant les faibles moyens de protection dont disposaient ses confrères.

«La mort de journalistes à cause du Covid-19 confirme le besoin urgent de nous pencher sur leur manque de protection sanitaire et la précarisation de la profession», a ajouté la représentante. Le Pérou est le second pays d'Amérique latine le plus touché par la pandémie, après le Brésil, avec plus de 170.000 cas, dont plus de 4600 décès.

Il est désormais possible de nager dans une piscine en zone verte

Piscines, salles de sports et gymnases pouvaient rouvrir ce mardi, en zone verte seulement. Dans les piscines, les bassins devaient être remis à la bonne température, après deux mois de fermeture. Afin de respecter les distances entre les nageurs, l'affluence doit être divisée par quatre. Si tous les bassins n'ont pu rouvrir dès aujourd'hui, ce n'est pas le cas de la piscine Jean Bouin, à Nice, qui a déjà accueilli quelques nageurs. 
 
Eric Gaillard/Reuters.
 
Eric Gaillard/Reuters.
 
Eric Gaillard/Reuters.

Plus de 377.000 morts dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 377.213 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 19H00 GMT.
Plus de 6.320.480 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 2.662.300 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Les musées de nouveau ouverts en France

La Cité de l'automobile à Mulhouse, dans l'est de la France, a rouvert ce mardi comme de nombreux musées et monuments. Les visiteurs devaient toutefois porter un masque. 
Sébastien Bozon/AFP.
 
Sébastien Bozon/AFP.

Espagne: le gouvernement prudent sur l'accueil de public dans les stades

Le gouvernement espagnol, très attentif à l'évolution de la pandémie du coronavirus, s'est montré prudent, mardi, sur l'éventualité d'accueillir du public dans les stades avec le redémarrage de la Liga le 11 juin. «Nous n'avons écarté aucune hypothèse, en fonction de l'évolution de l'épidémie et du comportement des gens pendant la phase 3», a expliqué en conférence de presse Fernando Simón, le directeur des urgences sanitaires au ministère espagnol de la Santé.
La phase 3, nouvelle étape du plan de déconfinement élaboré par le gouvernement espagnol, ne concerne pour le moment que les plus petites îles des Canaries et des Baléares où vivent environ 45.000 personnes.

Près de la moitié des détenus de Mayotte positifs au Covid-19

 

Cent-vingt-neuf détenus sur les 329 du seul centre pénitentiaire de Mayotte à Majicavo Lamir dans la commune de Koungou ont été testés positifs au Covid-19, affirme l'Agence régionale de santé (ARS) dans son bilan quotidien. Et ce «cluster» inquiète l'ARS qui a organisé une campagne de tests sur les détenus et les 150 agents pénitentiaires depuis le début de la semaine.

Les syndicats CGT et FO avancent eux le chiffre de 152 contaminés et accusent leur hiérarchie d'avoir fait preuve de négligence en ne les dotant pas de masques, de surblouses et d'autres matériels de protection dès l'apparition du virus à Mayotte à la mi-mars. Ceux-ci craignent que ce bilan soit revu à la hausse en raison de la surpopulation carcérale et la promiscuité régnant à Majicavo. Les détenus contaminés ont été placés à deux voire trois par cellule au 3e étage de l'établissement.

Nouveau bilan en France: 28.940 morts (+107), 1253 patients en réanimation

Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a livré le bilan quotidien de l'épidémie en France. Voici les quelques chiffres à retenir :

-28.940 personnes sont mortes du Covid en France depuis le début de l’épidémie, dont 18.590 personnes au sein des établissements hospitaliers et 10.350 en établissements sociaux et médico-sociaux.

-14.028 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19 et 229 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures. 1253 malades atteints d’une forme sévère de Covid-19 sont hospitalisés en réanimation. 33 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation. Le solde reste négatif en réanimation, avec 49 malades de Covid-19 en moins par rapport à hier.

-4 régions (Île-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 74% des patients hospitalisés en réanimation. En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 110 hospitalisations, dont 20 en réanimation.

-Depuis le début de l’épidémie, 101.932 personnes ont été hospitalisées, dont 17.993 en réanimation. 68.812 personnes sont rentrées à domicile. 

Commission d'enquête coronavirus: Ciotti et Bourguignon pressentis

Le député LR Eric Ciotti est pressenti pour le poste de rapporteur de la commission d'enquête sur la gestion de la pandémie du coronavirus, installée ce mercredi à l'Assemblée nationale, tandis que la marcheuse Brigitte Bourguignon en prendrait la présidence, selon des sources parlementaires. 

La vice-présidence reviendrait au chef de file du groupe LR Damien Abad. Cette commission d'enquête fait suite à la mission d'information parlementaire sur le sujet qui rendra son rapport d'étape mercredi. 

Les pêcheurs bretons tirent la sonnette d’alarme

 

La situation de la filière pêche et aquaculture bretonne est «extrêmement préoccupante» en ce début de déconfinement, a alerté mardi le président du Comité régional des pêches maritimes de Bretagne, Olivier Le Nezet, faisant étant d'un courrier en ce sens au gouvernement. «L'impact du Covid-19 sur la filière est beaucoup plus important maintenant que pendant le confinement, a-t-il assuré. Le marché ne peut pas absorber l'ensemble des débarquements», alors que la plupart des navires ont repris la mer. 

«Les prix se sont effondrés et même lorsque les captures trouvent acheteurs, les armements sont très en-deçà des seuils de rentabilité», poursuit la missive dont l'AFP a obtenu une copie. La reprise d'activité de la restauration «ne suffira pas à inverser la tendance», estime Olivier Le Nezet, jugeant que la situation est aggravée «par un regain inédit des importations de produits halieutiques depuis le début du confinement», en provenance selon lui de la pêche britannique.

» VOIR AUSSI - «Je vis au jour le jour»: les pêcheurs frappés par la crise du coronavirus

Football: privés de matches, des abonnés à beIN et Canal+ demandent un remboursement

 

Des abonnés de Canal+ et beIN Sports se rassemblent à partir de mardi dans une action collective et demandent aux chaînes une compensation financière. «Les abonnés se sont vu privés des matches de Ligue 1 et de Ligue 2 qui auraient dû être diffusés entre le 14 mars et la fin du mois de mai, sans qu'aucune compensation financière ne leur soit proposée», explique la plate-forme Vpourverdict, une start-up lyonnaise.  

«Ce qui choque les abonnés, c'est qu'un diffuseur dise qu'il ne paye pas les droits TV à la ligue à la suite de l'arrêt des compétitions, mais qu'il ne restitue pas cette somme auprès des abonnés», a expliqué à l'AFP Vincent Durand, du cabinet Active Avocats à Lyon. 
 

Les marchés européens en forme

 
Les marchés européens sont restés dans leur bulle mardi, privilégiant les espoirs de reconquête économique suite au déconfinement qui se profile un peu partout dans le monde plutôt que les risques géopolitiques et sanitaires ou encore les violences aux Etats-Unis. Hormis Londres (+0,87%), les places européennes ont fini sur une hausse de plus de 2% (Paris +2,02%, Madrid +2,59% et Milan +2,42%), tandis qu'à la Bourse de Francfort (+3,75%), le Dax a retrouvé son niveau de début mars. 

220 milliards d'euros de déficit en 2020 pour le budget de l'Etat et 52 milliards pour la Sécurité sociale

Le déficit du budget de l'Etat devrait atteindre 220 milliards d'euros cette année, soit 50 milliards de plus que le chiffre inscrit dans le budget rectificatif présenté début avril par le gouvernement, a annoncé mardi Gérald Darmanin. «L'Etat prend très largement sa part dans la crise du covid», a assuré le ministre des Comptes publics lors d'une audition à l'Assemblée nationale. «Aujourd'hui à date», le déficit prévu est de «220 milliards» d'euros. «C'est plus de quatre fois le déficit de la sécurité sociale», a-t-il souligné. 

Le déficit de la Sécurité sociale devrait atteindre un niveau «historique» de 52,2 milliards d'euros en 2020, soit sensiblement plus que les 41 milliards d'euros annoncés fin avril, a également indiqué Gérald Darmanin.

Italie: augmentation du nombre de nouvelles contaminations

Le nombre de nouveaux décès liés au Covid-19 s'est élevé mardi en Italie à 55, contre 60 la veille, a annoncé la Protection civile qui a comptabilisé 318 nouvelles contaminations en 24 heures contre 178 de plus la veille. 

Depuis le 21 février, l'épidémie a tué 33.530 personnes dans la péninsule, faisant de l'Italie le troisième pays le plus touché, derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni. 

La SNCF vend désormais toutes les places de ses TGV et Intercités pour l'été

 

La SNCF a mis en vente mardi toutes les places encore disponibles sur les TGV et Intercités programmés cet été, y compris celles laissées auparavant vacantes pour raisons sanitaires, promettant petits prix et promotion. «Ces trains étant à réservation obligatoire, la SNCF veillera dans la mesure du possible à ce que le moins de voyageurs ne voyageant pas ensemble soient assis à côté les uns des autres», a-t-elle précisé dans un communiqué. 

Pour rassurer les voyageurs qui seraient toujours effrayés par le coronavirus, tous les billets (TGV, Ouigo, Intercités et TER en correspondance) resteront échangeables et remboursables sans frais jusqu'au 31 août. 

 

 

 

Cote de confiance: Macron stable, Philippe s'envole

 

La cote de confiance d'Emmanuel Macron est stable (40%) tandis que celle d'Edouard Philippe continue de s'envoler (53%, +7 en un mois), loin devant celle du chef de l'Etat, selon un sondage Ifop-Fiducial publié mardi. 

 Avec 40% des Français interrogés qui approuvent son action, Emmanuel Macron conserve son étiage du mois précédent, dans un contexte de crise sanitaire, selon cette enquête mensuelle pour Paris Match et Sud Radio. Très en vue dans la gestion du déconfinement, le Premier ministre enregistre un fort gain et creuse l'écart avec le chef de l'Etat, confirmant la tendance constatée dans plusieurs enquêtes d'opinion ces dernières semaines. 

La garantie de l'Etat au prêt demandé par Renault sans «contraintes très difficiles» selon son président

 
«Nous avons eu quelques engagements (...) qui n'étaient pas très compliqués pour nous parce que de toute façon nous les aurions pris, c'était du type il faut que les fournisseurs soient réglés», affirmé ean-Dominique Senard, le président de Renault, sur France Info, concernant l'octroi d'une garantie publique sur le prêt de 5 milliards d'euros. Jean-Dominique Senard a aussi évoqué le respect sans décalage dans le temps des contraintes européennes sur le CO2. «Donc c'était pas pour nous des contraintes très difficiles.» 
 

L'Allemagne prête à lever les restrictions aux voyages dans l'Union européenne

Le gouvernement allemand doit se prononcer mercredi sur une levée des mises en garde sur les voyages touristiques dans l'Union européenne, mises en place pour lutter contre le coronavirus, a indiqué le ministre des Affaires étrangère mardi. 

«Nous préparons une décision pour le conseil des ministres de demain, qui doit encore être approuvée au sein du gouvernement» de coalition entre les conservateurs et les sociaux-démocrate, a indiqué Heiko Maas lors d'une conférence de presse à Berlin.  L'objectif est désormais de «remplacer nos mises en garde sur les voyages en Europe et dans les Etats associés par des recommandations», informant en détail sur la situation sanitaire pays par pays, a ajouté le ministre. 

La finance française planche sur un fonds d'au moins 10 milliards pour soutenir l'économie

 

«Depuis quelques semaines maintenant, les banques travaillent à l'élaboration d'un dispositif qui permettrait d'ici la fin de l'année de trouver des solutions pour renforcer les fonds propres des entreprises», a affirmé à l'AFP la Fédération bancaire française, confirmant des informations publiées lundi soir par les Échos. 

Ces réflexions portent notamment sur la création d'un fonds, doté de 10 milliards d'euros au moins, pour soutenir le bilan des petites et moyennes entreprises (PME) et entreprises de taille intermédiaire (ETI), a précisé à l'AFP une source proche de ces réflexions demandant à ne pas être identifiée. 

Edouard Philippe promet des aides pour les très jeunes entreprises

Edouard Philippe a annoncé mardi qu'un dispositif d'aide pour les «très jeunes entreprises» créées juste avant le confinement serait présenté en juin, sans en préciser pour l'heure les détails. «Un texte réglementaire sera pris dans le courant du mois de juin pour accompagner les entreprises tout récemment créées de façon à ce que les plus jeunes et peut-être d'une certaine façon les plus audacieux ne soient pas pénalisés par la crise sanitaire», a déclaré le Premier ministre lors des questions au gouvernement à l'Assemblée. 

Les Républicains dévoilent un plan de relance post-coronavirus offensif

 

Suppression de charges pour les PME, baisse de la TVA à 5,5% pour l'hôtellerie-restauration, transformation progressive du chômage partiel en allègement de charges, aide à l'embauche des jeunes, fonds souverain... Les Républicains ont dévoilé mardi leur plan de relance pour doper l'activité après la crise du coronavirus.  Le parti chiffre à «10% du PIB» soit 250 milliards d'euros le coût de ces mesures déclinées en cinq objectifs. 

Dans leur plan de relance les Républicains évoquent aussi la prise en charge, par l'Etat, des «six premiers mois de salaire des jeunes embauchés». «On n'a pas décongelé de vieilles mesures, on est allés sur des terrains assez nouveaux», a assuré le secrétaire général du parti, Aurélien Pradié, lors d'une conférence de presse. 

Football : les clubs professionnels espèrent des aides et «des stades ouverts» pour la reprise

 

Dans un communiqué commun inédit depuis la suspension des compétitions pour cause de pandémie, les deux grands syndicats de clubs professionnels (Première Ligue et UCPF) tirent les conclusions de cette période ayant abouti à l'arrêt définitif de la saison 2019-2020, là où les principaux championnats étrangers ont enclenché la reprise.  Tout en rappelant que les instances du foot n'ont pas eu «d'autre choix» que d'arrêter la saison fin avril conformément aux annonces gouvernementales, les clubs appellent, «plutôt que de jeter un oeil dans le rétroviseur», à «regarder devant», dans ce communiqué transmis aux rédactions. 

Ils exhortent notamment le gouvernement à «trouver des solutions»  et à travailler sur «un plan de relance» dont ils espèrent «pouvoir discuter rapidement le contenu et les modalités avec les ministères concernés». Ils insistent sur le caractère «sinistré» de leur secteur, qui va connaître un manque à gagner de 500 à 800 millions d'euros selon plusieurs dirigeants.

lefigaro.fr


Titre de votre page