a
leral.net | S'informer en temps réel

Infrastructures : La Vdn 2 inaugurée en décembre prochain (ministre)


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Juillet 2018 à 22:00 | | 0 commentaire(s)|

Les travaux de la deuxième section de la Voie de dégagement nord (Vdn) d’un coût de près de 60 milliards, vont s’achever dans quelques semaines.

La réception de l’ouvrage est prévue en fin d’année et l’inauguration en décembre prochain, a annoncé, ce mardi, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, qui procédait à la visite des chantiers .

Il s'est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux après avoir discuté avec l’entreprise chargée de réaliser le projet, en relation avec le directeur général de Ageroute, Ibrahima Ndiaye et son équipe. ‘’Ils m’ont confirmé qu’en fin novembre, l’ouvrage devrait être disponible. Et si tout se passe bien, durant le mois décembre, le président de la République devra procéder à l’inauguration de la Vdn section 2’’, a-t-il déclaré à l’issue de la visite.

Outre la deuxième section de la Vdn (Vdn2) qui va du Cices au raccordement de Guédiawaye sur un linéaire de 9 Km, avec des ouvrages particulièrement importants dont le Bowstring et le grand pont qui traverse presque tous les quartiers de Nord-Foire, de Diamalaye, les Parcelles Assainies et aussi des Hlm Grand-Médine sur linéaire de près d’un km, il a évoqué l’érection de routes de raccordement. Des routes qui, selon lui, permettront une meilleure circulation des automobilistes.

‘’Nous avons aussi visité le Bowstring, c'est-à-dire le grand pont qu’il y a eu au niveau de Cambérène et qui surplombe le mausolée. Là aussi, il y avait des difficultés qui ont fait qu’en un moment donné, les travaux du pont ont été arrêtés. Mais là, vous constatez avec moi qu’ils ont repris ; que cela se passe bien et que les délais contractuels qui ont été arrêtés, seront maintenus.

Cela veut dire que nous travaillerons à revoir ce qui a été fait, notamment au niveau de l’approche du pont. C'est-à-dire le mur qui a été érigé ici (à Cambérène) va être détruit comme le Chef de l’Etat l’a instruit. Je l’avais rappelé la dernière fois à la délégation de Cambérène, pour confirmer justement que le président de la République vient de décider donc de la destruction de ce mur-là’’, a confié le ministre.

Abdoulaye Daouda Diallo dit être venu ‘’voir comment cela pourra être fait et surtout travailler à ce que les délais soient respectés. Et en même temps, que la volonté du président de la République soit respectée. (…).

D’ici la fin de l’année, nous allons (réceptionner) un ouvrage d’une qualité assez rare. Parce que c’est vrai que cela a coûté presque 50 milliards de F Cfa financés totalement par la Banque africaine de développement (Bad). Il y a eu des surcoûts dus à une modification du tracé pour prendre en compte les préoccupations des populations, mais surtout, les réalités et donc ce surcoût-là, sera nécessairement pris en charge par le budget de l’Etat’’.


Seneweb



Cliquez-ici pour regarder plus de videos