leral.net | S'informer en temps réel

Jérusalem comme capitale d’Israël: Baye Mamoune Niasse menace d’écourter le mandat de Trump


Rédigé par leral.net le Vendredi 8 Décembre 2017 à 19:22 | | 0 commentaire(s)|

La décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël, déclenche une vague de critiques jusque dans le Saloum.

En conférence de presse, Baye Mamoune Niasse a fustigé la décision du Président américain, Donald Trump, qui soutient l’instauration de la capitale de l’État hébreu à Jérusalem. Pour lui, cette action est une violation flagrante des droits palestiniens et une énième humiliation pour les musulmans qui doivent réagir et montrer leur désaccord : «Depuis l’époque de Baye Niasse, la diplomatie du Sénégal en général et la communauté Tidiane de Médina Baye en particulier, ont toujours soutenu la lutte palestinienne.

La journée du Qods célébrée, chaque année, en est une parfaite illustration. Trump est en train de faire une erreur monumentale. En tant que musulman, je déplore une telle décision qui va à l’encontre des normes internationales et des préceptes de l’Islam. Donald Trump a emprunté le mauvais chemin et s’il ne recule pas, il paiera dans un futur proche les pots cassés, je le jure devant Dieu
», menace-t-il.

Avant d’avertir spirituellement Trump et son administration : « Ils ont leurs armes, mais nous, nous avons le Coran et nos chapelets. Je le jure devant Dieu, Donald Trump va traverser le désert, en imposant son diktat à Jérusalem. C’est un provocateur dans l’âme, mais je n’ai aucun doute qu’il regrettera amèrement sa décision », ressasse-t-il.

Baye Mamoune Niass a lancé un appel au président de la République, Macky Sall, au roi d’Arabie Saoudite et à l’ensemble des porteurs de voix, pour qu’ils interviennent avant que l’irréparable ne se produise sur cette terre sainte (Jérusalem).

Le PJD bruit de rage contre le Président Trump…

Pour le Secrétaire général du Parti Justice et Développement(PJD), Cheikh Ibrahima Diallo, il s’agit d’une énième provocation de Trump qui démontre que le Président des Etats-Unis est un aventurier sans feuille de route, qui se moque de l’Islam.

‘’En plus, cette décision ne fera que raviver le cercle de feu qui gangrène le Moyen Orient’’, a laissé entendre, avec regret, le Professeur Diallo. Face à l’inactivité des pays de la «Oummah» et, particulièrement ceux arabes, comme l’Arabie Saoudite, le Koweït et les organismes comme l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), le marabout Niassène et, non moins, chef de file du PJD, dénonce et appelle à une réaction à la hauteur de l’affront : «Que le roi Salman et le prince Muhamed réagissent car ils ont de la force et des relations diplomatiques privilégiées avec les Américains. Ils doivent les utiliser pour soulager les Palestiniens.

Qu’ils ne s’arrêtent simplement pas aux réactions à travers les médias. Si le Président Donald Trump se croit fort avec ses armes, qu’il sache bien que nous ne sommes pas des terroristes, mais nous avons des armes plus puissantes que ses missiles et il le saura bientôt
», a-t-il fulminé.





Rewmi Quotidien










Hebergeur d'image