leral.net | S'informer en temps réel

Khalifa Sall : « Je préfère me suicider… »


Rédigé par leral.net le Mercredi 7 Février 2018 à 08:43 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
L’audience de ce mardi s’est terminée par des prises de becs en série. D’abord, lors l’interrogatoire de confrontation entre Mamadou Oumar Bocoum, ancien percepteur de la Ville de Dakar (placé sous contrôle judiciaire) et Mbaye Touré, le régisseur de la Caisse, par ailleurs, Directeur administratif et financier (Daf) de la mairie de Dakar.

Le premier a affirmé lors de sa déposition, que le maire a eu à recevoir les « fonds politiques » directement au bureau du second. Ce que ce dernier réfute. Voulant savoir où se situe la vérité, le juge Malick Lamotte a appelé à l’arbitrage du maire de Dakar.

« Je préfère me suicider quand je les entends aujourd’hui se contredire comme ça, ils étaient toujours ensemble dans mon bureau. Je ne peux arbitrer entre eux, s’ils n’osent pas se regarder les yeux dans les yeux pour se dire la vérité. Je suis dégoûté », lâche Khalifa Sall avant de quitter la barre.

Cet incident clos, un autre va opposer Mbaye Touré et Ibrahima Touré, actuel percepteur (placé sous contrôle judiciaire). Le premier déclare que les fonds qui alimentent la Caisse d’avance étaient des « fonds politiques ». Tandis que le second soutient que c’est les fonds de la « Caisse d’avance ». Face à cette nouvelle contradiction, le juge Malick Lamotte interpelle Khalifa Sall. « Je ne savais que les gens était capables de changer à tout moment. Je me rends compte qu’ils ne sont pas dignes de confiance», a répondu Khalifa Sall. C’est sur cette note que Malick Lamotte a décidé de lever la séance.







Lamine Diédhiou et Kady Faty Leral