leral.net | S'informer en temps réel

L’ère des consensus

Etrange que l’on n’arrête de nous seriner consensus là où existent lois et règles !
Ils vont, pour le spectacle, de clash en clash parce que dès que la seule constance parle, la suspicion plane. Les travestis du jeu politicien ont conduit à une armée de vers dans la mangue. Politique.
Un ministre qui au bout du compte n’est que l’agent d’exécution de desideratas présidentiels.
Ils ne sont pas les seuls. De plus en plus, les religieux devraient regarder au fronton des mosquées et non si le front de Maître se plisse.


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Juillet 2010 à 19:33 | | 0 commentaire(s)|

L’ère des consensus
Maître qui parle de renaissance africaine, de renaissance des idées pour changer la place de l’homme noir dans le monde. Les Medecis avaient pour règle : part égale pour tout le monde. Çà s’appelle aussi la démocratie. Le respect du genre humain.
Le prix de l’arrogance était payé en larmes et en sang. Aujourd’hui l’insolence des gens en place, selon W. Shakespeare : se croire meilleur que tout le monde.
A force de s’entre démolir on a personne contre qui se battre et l’on finit par se battre entre soi. Et quelqu’un en profitera pour semer la totale discorde. Profiter de la situation.
Ce qui de plus en plus se vit dans les rangs des partis politiques au Sénégal.


leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos