Leral.net - S'informer en temps réel

Les hermaphrodites et les hommes efféminés : la position de l'Islam

Dans le langage médical, l'hermaphrodisme humain est défini comme un état d'ambiguïté sexuelle caractérisé par un mélange de caractères sexuels féminins et masculins.

Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Mai 2022 à 06:44 | | 0 commentaire(s)|

Une personne efféminée est un homme qui ressemble à une femme dans sa manière de s'habiller, ses paroles et sa manière de marcher. Ce type de personne a été maudit par le Prophète (Psl) rapporte Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté : « Le Messager d'Allah () a maudit les hommes efféminés et les femmes aux manières hommasses. », rapporte (Boukhari), informe le site islamweb.net


Quant à l’hermaphrodite, il est de deux types : la personne qui possède à la fois un sexe de femme et un sexe d'homme et la personne qui ne possède aucun des deux sexes et ne possède qu'un orifice d'où elle urine et qui ne ressemble à aucun des deux sexes. Le premier type de personne hermaphrodite est jugé comme étant un homme ou une femme d'après plusieurs critères, dont les suivants :

L'urine : si la personne urine uniquement par son organe génital mâle, elle est alors un homme et si elle urine par son organe génital femelle, elle est une femme. Par contre, si elle urine par les deux, il faut alors observer lequel des deux organes urine en premier s'ils s'arrêtent d'uriner en même temps et lequel des deux organes s'arrête d'uriner en dernier s'ils commencent à uriner en même temps. Ainsi, si l’un des deux urine en premier et que le second s’arrête en dernier, le sexe correspond au premier. Enfin, s'ils commencent et s'arrêtent tous les deux d'uriner en même temps, la personne est alors un mélange des deux sexes et il faut attendre la puberté pour pouvoir faire la distinction.

L'écoulement de menstrues ou de sperme au moment opportun. Dans ce cas, si le sperme s'écoule du pénis, il s'agit alors d'un homme et si les menstrues surviennent, il s'agit alors d'une femme à condition que ces menstrues surviennent régulièrement.

Le penchant : ce signe est examiné lorsque les signes précédents sont inexistants. Dans ce cas, si la personne penche vers les hommes, elle est une femme et si elle penche vers les femmes, elle est un homme. Enfin, si elle penche vers les deux, elle est alors un mélange des deux.

L'apparition de barbe ou de seins ainsi que l'écoulement de lait. Toutes ces choses sont des signes indiquant ce qui leur correspond. Quant au deuxième type de personnes hermaphrodites, elles sont désignées comme hommes ou femmes par les mêmes signes que ceux cités précédemment, si ce n'est que certains savants déclarèrent qu'il ne faut pas prendre en compte le penchant ni les menstrues dans ce type de cas.

Quant au point de vue de l'Islam à propos de ces personnes, il est qu'elles sont responsables religieusement et soumises à toutes les dispositions islamiques en fonction du jugement qui a été prononcé à leur encontre concernant leur sexe. Ainsi, la personne déclarée comme étant un homme est soumise aux mêmes dispositions que tout homme et la personne déclarée comme étant une femme est soumise aux mêmes dispositions que toute femme.

Enfin, si la personne est un mélange des deux sexes, elle est alors responsable religieusement, mais il faut la juger d'après les dispositions les plus prudentes à son sujet en éliminant tout doute, et les détails à ce sujet se retrouvent dans les livres de jurisprudence.

Source: Islamweb.net



Titre de votre page Titre de votre page