leral.net | S'informer en temps réel

Maïmouna Ndoye Seck : « L’AIBD a aujourd’hui, atteint sa vitesse de croisière. Notre défi, c’est de nous attaquer à l’opérationalisation de Air Sénégal et du hub aérien sous-régional »


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Mars 2018 à 18:57 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Prenant la parole lors des questions d’actualité au Gouvernement ce jeudi après-midi, Maïmouna Ndoye Seck, la Ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires a avancé que l’AIBD a aujourd’hui, atteint sa vitesse de croisière après 110 jours d’exploitation et que désormais, l’objectif reste l’opérationalisation de la compagnie nationale Air Sénégal et à côté, la rénovation des aéroports régionaux qui constituent le deuxième pilier du projet phare du hub aérien sous- régional du Plan Sénégal Emergent (PSE).
 
« L’AIBD a aujourd’hui atteint sa vitesse de croisière après 110 jours d’exploitation, plus de 700 000 passagers ont été enregistrés, 8700 mouvements à l’atterrissage et au décollage et plus 10 000 tonnes de frêt brut, c’est cela la situation de l’aéroport à ce jour », a déclaré la Ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires sur l’AIBD qui, rappelons-le, a été inauguré en décembre dernier.
 
Et Mme Maïmouna Ndoye Seck d’ajouter : « Notre défi aujourd’hui est de s’attaquer à l’opérationnalisation de notre compagnie nationale Air Sénégal et à côté, la rénovation des aéroports régionaux qui constituent le deuxième pilier du projet phare du hub aérien sous-régional du Plan Sénégal Emergent (PSE).

Je puis vous rassurer que l’exploitation commerciale de Sénégal  devrait démarrer durant le mois d’avril pour des vols intérieurs avec les deux avions ATR  qu’AIR Sénégal a déjà acquis et immatriculés au Sénégal. D’ores et déjà, 20 vols de démonstration ont été réalisés du 12 au 25 mars dans le cadre du processus de certification de la Compagnie et pour l’obtention du permis d’exploitation.

A la suite, les vols de voisinage pour les pays limitrophes devraient suivre avec la même flotte, avant les vols régionaux et dès 2019, les vols intercontinentaux devraient prendre le relais avec des avions de dernière génération A330neo, dont la signature de contrats a eu lieu le mois de février dernier 
».
 
En effet, signalons qu'Air Sénégal, la compagnie nationale du Sénégal avait signé dernièrement une commande ferme portant sur l’acquisition de deux A330neo, la nouvelle version remotorisée du gros porteur best-seller A330. Cette commande faisait suite au protocole d’accord signé en novembre dernier lors du Dubai Airshow. Ces A330neo devraient contribuer à développer le réseau moyen et long courrier d’Air Sénégal.
 
D’ailleurs, cet accord a été paraphé, par la suite, à Dakar par Philippe Bohn, CEO Air Sénégal et Fouad Attar, Directeur Avions Commerciaux Airbus Afrique et Moyen Orient, en présence du Président de la République Française Emmanuel Macron en visite d’État au Sénégal et de Macky Sall, Président de la République du Sénégal.




Massène DIOP Leral.net