Leral.net - S'informer en temps réel

Médina- Le gang qui avait cruellement agressé une veuve finalement arrêté par la police

Rédigé par leral.net le Lundi 1 Février 2021 à 00:23 | | 0 commentaire(s)|

Ils auront tout tenté pour éviter l'interpellation. Sans succès. En effet, les limiers du commissariat de police de la MÉDINA, rompus à la tâche, ont réussi à mettre aux arrêts la bande d'agresseurs qui semait la terreur sur la rue 10.
Médina- Le gang qui avait  cruellement agressé une veuve finalement arrêté par la police
Plusieurs  autochtones se sont accordés à qualifier de “nuisibles à la société” ce gang. Un des habitants de la rue 10 à la Médina où a eu lieu l’agression de la veuve  laissera entendre que  certaines victimes, celles qui tentaient de résister, se faisaient violemment frapper ou tout simplement “liquider” (tuer). 
Cette vague d'agressions et de vols à domicile avait provoqué une véritable psychose dans les quartiers Médinois, particulièrement sur la rue 10. 

Depuis 48 h, la Médina  peut souffler. En effet,  le redoutable gang d’agresseurs qui sévissait depuis plusieurs semaines dans ce fief qui a vu naître tant de sommités ,  a été finalement interpellé. 

L'opération de longue haleine a été menée précautionneusement mais excellemment par la brigade de recherches  du commissariat de police dit "4ème arrondissement de la Médina" sous la houlette du commissaire Sow. “ Ça n'a pas été facile,  les enquêteurs m'ont dit que le processus était long, mais c’est  sur et certain que  la bande est tombée “, se réjouit la plaignante,   victime de cette cruelle agression à main armée ( ndlr: couteau)  au soir du dernier Saint Sylvestre. 

Il revient à dakarposte que pas moins de trois membres de ce redoutable gang d’agresseurs, mis aux arrêts, ont  reconnu les faits délictuels.

Un tour  hier soir du coin de l'œil   nous a permis de constater que  l'ambiance était moins anxiogène depuis l’arrestation de la bande. Qui n’en était pas à son coup d'essai. Pour ainsi dire qu’elle était aussi à l'origine d' agressions similaires.
C'est d'ailleurs leur passé judiciaire qui a en partie trahi les malfrats chevronnés. Leurs casiers, les faits antérieurs, les descriptions faites par la victime… Tout poussait les enquêteurs dans la direction de ce gang.
 Dès réception de la plainte, filatures et souricières ont été vite mises en place par la Brigade de  Recherches des limiers de la Médina.
D’ailleurs, le cerveau à déjà été envoyé en prison le mois passé pour vol, par le commissariat de police de la... Médina,  qui, pourrait-on dire, surveille du coin de l'œil.
Il nous revient que  ce sont ses deux complices interpellés qui l'ont désigné comme leur acolyte et chef du gang.

Déférés au parquet, ils ont été placés sous mandat de dépôt. 



Source : https://www.dakarposte.com/Medina-Le-gang-qui-avai...


Titre de votre page Titre de votre page