leral.net | S'informer en temps réel

Paris : l’opposition mijote une nouvelle journée de manifestation contre Macky Sall


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Avril 2018 à 15:36 | | 0 commentaire(s)|

Quelques dizaines de Sénégalais ont manifesté mardi à Paris contre le Président Macky Sall, en visite privée jusqu’au samedi. Déchaînés comme des fauves légèrement blessés, ces militants de l’opposition ont réussi à semer la peur dans le cortège présidentiel. Ils promettent de rééditer le coup demain.

« C’est de l’irresponsabilité, il crée les conditions d’une confrontation au Sénégal et il vient se réfugier en France. Mais nous allons le traquer partout où il va. D’ailleurs à partir de jeudi (jour du vote du projet de loi sur le parrainage, NDLR), nous ne le considérerons plus comme le président de la République », s’énerve Meïssa Touré, coordinateur de la fédération Pds de France.

Cette détermination qu’il a affichée est visiblement partagée par tous les opposants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, ils se sont violemment attaqués au cortège présidentiel qui venait de l’aéroport d’Orly. Aux cris de « Macky Sall, dictateur », « Macky Sall, voleur », ils ont pourchassé le président de la République et sa délégation du rond-point du Trocadéro à la résidence de l’ambassadeur. Si le président de la République est sorti indemne de la furie de l’opposition, ce n’est pas le cas de Belly Sy, caméraman de la RTS, qui a été enfariné. Plusieurs voitures du cortège ont également été « blanchies » par les manifestants. Des coups de poing auraient été donnés dans la voiture du Président Sall.

Quelques téméraires de l’Apr ont tenté de repousser les assaillants, mais en vain. « On ne peut pas arrêter la mer avec ses bras », fanfaronne Meïssa Touré. Adama Thiam, responsable du Pôle étudiant de la Cojer/ France ne dira certainement pas le contraire: « On a cassé les lunettes que je viens juste d’acheter, une femme m’a également mordu le doigt.»

Ce n’est pas la première fois que le chef de l’Etat tombe dans un guet-apens de l’opposition, à Paris. L’épisode de Itélévision (Cnews), il y a quelques années, est encore fraîche dans les mémoires. Quid des opérations coup de poing? Elles sont aussi nombreuses. Celle de mars 2017, à la résidence de l’ambassadeur, est la dernière. Il faut aussi souligner que les militants de l’Apr n’ont jamais réussi à trouver la parade pour contenir les opposants.

Dire donc que Macky Sall n’est pas en sécurité à Paris, est un doux euphémisme.






Avec Info15.com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos