Leral.net - S'informer en temps réel
leral.net | s'informer en temps réel
Publicité
Actualités

Présidentielles américaines : Obama s'achemine t-il vers la victoire ?

John McCain lutte pour ne pas perdre pied face au candidat démocrate qui bénéficie d’une configuration des plus favorables pour être élu à la présidence américaine



Barack Obama à la rencontre d'électeurs dans un quartier d'Holland, dans l'Etat de l'Ohio
Barack Obama à la rencontre d'électeurs dans un quartier d'Holland, dans l'Etat de l'Ohio
Les attaques négatives de John McCain ont échoué
Alors que les présidentielles américaines approchent bientôt de leur fin, la plupart des indicateurs sont au vert pour Barack Obama qui est, pour l’instant, bien placé pour devenir le prochain président des Etats-Unis. Tout d’abord, une source proche de son équipe de campagne affirme que le sénateur de l’Illinois a levé plus de fonds en septembre que les 66 millions de dollars du mois d’août. De plus, les attaques lancées par John McCain contre les capacités de jugement d’Obama se sont largement retournées contre lui :

Selon des sondages éffectués par l’équipe de Barack Obama le taux de popularité de John McCain aurait chuté, passant en dessous de la barre des 50 %. La côte de popularité de Sarah Palin, la colistière de John McCain, ne se porte guère mieux : elle a plongé de 56% à l'époque de sa désignation sur le ticket républicain à 36% aujourd'hui.

La stratégie du camp McCain consistant à associer Barack Obama à Bill Ayers, un activiste de gauche qui a posé des bombes dans les années 70 (à une époque où Obama n’était qu’un enfant) et qu’Obama a connu dans les années 90 alors qu’il était devenu un respectable professeur d’université à Chicago a fait long feu : les américains restent avant tout préoccupés par la crise économique.

La crise financière joue en faveur de Barack Obama

Joe Biden et son épouse, accompagnés de Bill et Hillary Clinton ce week-end
Joe Biden et son épouse, accompagnés de Bill et Hillary Clinton ce week-end
Le plus gros avantage pour Barack Obama reste en effet la crise financière, tombée à point nommé puisque l’opinion américaine considère le candidat démocrate comme plus capable de résoudre la crise que John McCain (53% contre 37%). Il y a quelques jours, un sondage ABC / Washington Post sur la situation actuelle du pays montrait que 90 % des électeurs estimaient que les Etats-Unis étaient sur la mauvaise pente.

Jamais ce chiffre n’avait été aussi élevé depuis les années 70. Le taux de popularité de George Bush se situe à 23%, un point seulement au dessus du "record" du président Truman en 1952. Un Bush qu'Obama ne manque pas d'associer à John McCain dans ses meetings. Selon les électeurs sondés, Obama comprend également mieux les problèmes économiques des américains (58% contre 28%) et est mieux placé que McCain pour aider la classe moyenne (59% contre 31%).

Dans le camp républicain, l’enthousiasme qui avait suivi la sélection de Sarah Palin comme colistière de John McCain est retombé : seulement 29% des supporters républicains sont très enthousiastes au sujet de la campagne de McCain, soit une baisse de 17 points par rapport au pic atteint lors de la convention républicaine. En comparaison 63% des supporters d’Obama sont enthousiastes, un chiffre régulier depuis le mois de septembre.

La carte politique en faveur d'Obama

Chez les démocrates, la victoire étant à portée de main, les rangs se resserrent : Hillary et Bill Clinton ont rejoint ce week-end Joe Biden et son épouse Jill qui faisaient campagne dans la ville de Scranton, d’où est originaire Biden et d’où est également originaire le père d’Hillary. Chez les républicains, la stratégie de McCain est critiquée, et certains n'hésitent plus à évoquer explicitement un futur "raz-de-marée" en faveur d'Obama.

Les prévisions de l'équipe Obama laissent à penser que ce dernier s'imposera dans les Etats où John Kerry l'a emporté en 2004. En conséquence, Obama passe à l'offensive dans plusieurs Etats habituellement républicains, et possède, selon les derniers sondages effectués par realclearpolitics une petite avance dans plusieurs Etats clés :

- Colorado, (avantage moyen de 4 points)

- Floride, (+3 points).

- Nevada, (+3 points).

- Ohio, (+ 3 points).

- Virginie, (+ 5 points).

L'avance n'est pas assez significative pour être considérée comme décisive mais au 12 octobre, Obama mène dans assez d'Etats pour avoir plus des 270 votes du collège électoral nécessaires et suffisants pour être désigné président.

Toutefois, il est encore trop tôt pour crier définitivement victoire. Le dernier débat entre les candidats aura lieu mercredi (15 octobre). Une attaque terroriste d'ici les élections jouerait en faveur de McCain dont le point fort auprès des électeurs reste la sécurité et la politique étrangère. Mais nul doute que Barack Obama préfère la situation qui est la sienne aujourd'hui à celle de John McCain.

Présidentielles américaines : Obama s'achemine t-il vers la victoire ?


Actualités | Politique | Sport | Les 4 Unes (soir) | Economie | Fait divers | Culture | Société | International | Chronique | Télévision Leral | People | Photos People | Photos Politique | Coin des femmes | Confidence | Potin | People International | Portée Disparue... | Entretien-Exclusif-Leral | Les bonnes feuilles | Les 4 Unes (Jour) | Reportage du moment... | Enquêtes et révélations | Vous l'aviez dit | Yobalou...El Hadji Assane Guèye | Lu, Vu & Entendu ailleurs | Verbatim | Les nafilas | Heures des prières | Vidéos religieuses | Photo Religion | Audio Musulmane | Actualités religieuses | Edition Spécial USA | Insolite | Clips | PUB | ASER | leralxaleyi | JEUXXALEYI | Je cherche emploi... | Documentaire | SENTELE TV | Radio | Technologie ( www.alloinformatiquesn.com ) | Les séries TV | Avis - Communiqués - Publireportage | Santé | Science et Environnement | Carte Postale | Campagne Législatives 2017 | Au Tribunal ...