Leral.net - S'informer en temps réel

Projet de transfert de 650 hectares de Pikine nord à Guédiawaye: Amadou Diarra brule Aliou Sall

Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Mai 2021 à 15:40 | | 0 commentaire(s)|

Projet de transfert de 650 hectares de Pikine nord à Guédiawaye: Amadou Diarra brule Aliou Sall
»
 
Son ralliement à l'Apr ne freinera pas ses ardeurs pour sa commune. Amadou Diarra dit rester intransigeant pour défendre les intérêts de la commune de Pikine Nord. L’ancien responsable du Pds ne veut tout simplement pas entendre parler du projet des 650 hectares du Technopole que Aliou Sall souhaite rattacher à Guédiawaye, puisque, selon lui, quiconque ose toucher à un mètre carré de sa commune l'aura en face de lui.
 
 
L’actualité sénégalaise est marquée ces derniers temps par les projets de redécoupage territorial dans certaines localités comme Pikine, Dalifort après Keur Massar. Si la commune de Djeddah Thiaroye Kao est pressentie comme une nouvelle partie de Guédiawaye, Aliou Sall souhaiterait aussi avoir 650 hectares dans l’assiette foncière de Pikine Nord. Mais, selon l’édile de ladite commune qui a récemment officialisé son ralliement à l'Apr, cette demande est une peine perdue puisqu'on ne touchera pas à sa commune. «Aliou Sall peut même demander que l’on transfère la Casamance dans sa commune, mais qu’il sort Pikine Nord de ses délires. Si Pikine Nord n’est pas renforcé, il ne sera pas affaibli. Je vous assure: ce soi-disant projet d’affectation de 650 hectares de nos terres à Guédiawaye n'existe pas et n’existera pas. C’est un faux débat et cela ne pourrait prospérer», prévient Diarra qui poursuit en ces termes : «c’est comme s’il demandait que l’on rattache les Etats-Unis à son département, il a le droit de rêver, laissons le rêver autant qu’il peut, mais Pikine Nord restera intact».
Selon Amadou Diarra, le maire de Guédiawaye a fait une confusion, parce que même si le lycée de Pikine et leur Cem Canada font partie de l’Académie de Guédiawaye, ce découpage académique est contraire à celui administratif et territorial. «Le préfet de Guédiawaye ignore les limites de son département. Il pensait que Canada et même le tribunal faisaient partie de Guédiawaye, il me l’a même avoué dans son bureau. Un préfet qui ignore les limites de son département ne mérite pas ce titre. Je remercie néanmoins Aliou Sall pour avoir appris au préfet, par sa demande, les limites de Guédiawaye», explique Amadou Diarra.
 
«J’ai répondu à  la main tendue du Président, je ne suis pas allé m’accroupir au palais pour quémander une place»
 
Abordant la question de son ralliement à l'Apr, ce dernier soutient que c’est sur appel du Président qu’il a intégré le parti. «J’ai répondu à l’appel du Président Macky Sall après être resté deux ans sans évoluer dans un parti politique. J'ai été éjecté du Pds en 2019 et depuis, aucune démarche n’a été menée pour que je réintègre le parti. J’en ai déduit qu’ils n’ont plus besoin de moi», a fait savoir Amadou Diarra, qui précise par ailleurs que cet appel n’était pas le premier. «Le président de la République m’avait fait appeler lors de son premier mandat, mais je n’y avais pas donné suite parce que j’étais dans un parti. Au lendemain de sa victoire, il a encore reconduit son invite et je n’y avais toujours  pas répondu, parce que j’espérais recevoir l’appel du Pds».
Selon Amadou Diarra, c’est en mettant en avant les intérêts de sa commune qu’il a enfin décidé de rejoindre le Président Macky Sall. Il se trouve que le conseil municipal essaie, d’après Diarra, de lancer des projets qui se heurtent à des blocages depuis 6 mois, pour des raisons politiques. Il fallait donc faire un choix et j’ai choisi le bien-être de la population de ma commune. «Nous voulions construire un centre commercial de 2500 places qui appartiendrait à la commune et qui nous rapporterait minimum 36 millions. Nous avons aussi projeté de faire un terrain municipal avec gazon synthétique, un Zawiya El hadji Oumar Foutiyou Tall, un  manège pour les enfants, une préfecture pour Pikine et tant d’autres projets, mais il était impossible d’avancer dans les démarches», révèle le maire de Pikine Nord.
 
«Oumar Sarr a joué à la taupe du Président dans le Pds pendant longtemps alors que mon ralliement s’est fait dans une totale transparence»
 
Pour faire bénéficier sa commune de toutes ces réalisations, Amadou Diarra dit avoir accepté la main tendue du Président pour une collaboration fructueuse pour Pikine et le Sénégal. «Je remercie le Président Macky Sall de me permettre de rallonger la liste de mes réalisations pour Pikine Nord. Je ne suis pas allé m’accroupir devant le palais pour entrer à l'Apr. Je suis resté digne et fort dans ma position et quand il a fallu le rejoindre, j’ai consulté toutes les couches sociales de ma commune et obtenu leur bénédiction avant de m’engager officiellement avec le chef de l'Etat», assure Diarra qui affirme que tous les responsables apéristes du département de Pikine étaient présents à cette audience.
Interpellé sur ses attaques contre Oumar Sarr et Cie lors de leur ralliement au camp présidentiel, le maire de Pikine Nord précise qu’il fustigeait l’attitude de Oumar Sarr qui a été la taupe de Macky Sall  pendant longtemps dans le Pds. Et que lui n’a jamais joué à la taupe, son ralliement à l'Apr s’est fait en toute transparence.
 
 
«Il y avait 312 personnes. Le Président nous a remis 15 millions. J’y ai ajouté 600.000 pour que chacun ait 50.000 frs»
 
 
Par rapport à ses ambitions, Amadou Diarra soutient qu’elles sont intactes aussi bien pour la commune que la ville, mais puisqu'il est maintenant dans un parti, il se fiera à sa décision. Et pour les 15 millions annoncés comme ticket d’entrée à l'Apr, Amadou Diarra en rigole. «Il est vrai que j’ai reçu 15 millions ; mais dire que c’est mon ticket d’entrée, c’est me sous-estimer vraiment. Nous étions 312 y compris les responsables de l'Apr et le Président nous a remis 15 millions par le biais de Farba Ngom comme transport. A mon retour j’y ai ajouté 600.000 francs Cfa pour que chacun ait 50.000 francs», dit-il.
 
 
Ndèye Khady DIOUF



Source : https://www.jotaay.net/Projet-de-transfert-de-650-...


Titre de votre page Titre de votre page