leral.net | S'informer en temps réel

Santé

Appelé scientifiquement « Hibiscus esculentus » ou « Abelmoschus esculentus », le gombo est généralement cultivé dans les régions tempérées tropicales et est originaire d'Afrique. Il se distingue des autres aliments par sa forme, sa couleur verte, sa texture collante et les petits grains qu’il contient. Cependant, au-delà de ses utilisations culinaires, de nombreuses études ne cessent de vanter les vertus extraordinaires de cette plante sur la santé. Zoom sur cet aliment aux innombrables bienfaits.


Le Gombo : un remède naturelle contre le diabète et le cholestérol. Voici comment le préparer

Grâce à sa saveur et son gout unique, le roi des légumes africains peut être utilisé dans les salades, les bouillons ou les ragoûts. S’il est apprécié par de nombreuses personnes, c’est parce que le gombo est pauvre en calorie et contient également un excellent patrimoine nutritionnel avec une bonne teneur en eau, en fibres, en minéraux (potassium, magnésium, cuivre, calcium…) et en vitamines A, B, C et K. C’est donc la combinaison de tous ces composants qui font de cet aliment un puissant remède contre de nombreux problèmes de santé.

Le gombo ajuste le taux de cholestérol :

Si vous avez besoin de diminuer ou prévenir votre taux de cholestérol, le gombo est l’aliment indiqué, car il empêche l’accumulation des graisses dans le sang et équilibre le taux de cholestérol selon une étude élaborée en 2015

Contrôle le diabète :

Le gombo arrive à contrôler le taux glycémique dans le sang en inhibant l’alpha-glucosidase, principal responsable de l’absorption du glucose dans le tractus gastro-intestinal. En effet, les graines du gombo selon une étude publiée en 2013, permettrait de réduire la glycémie et donc serait un aliment antidiabétique. De plus, une autre étude a mis l’accent sur l’efficacité de la myricétine, une substance régulant le niveau de sucre du sang, en les transférant dans les muscles.

Renforce le système immunitaire et corrige la vision :

Le gombo est un super-aliment pour la correction de la vue et l’activation du système immunitaire. En effet, la vitamine C contenue dans le gombo permet de booster l’efficacité des globules blancs en leur fournissant l’énergie dont ils ont besoin, ce qui renforce davantage la défense immunitaire. Par ailleurs, une étude a démontré que les antioxydants de cet aliment comme par exemple les flavonoïdes, la pectine, les acides aminées permettraient de ralentir le vieillissement des cellules et donc de réduire les troubles de la vision.

Aliment antifatigue :

Si vous souffrez de fatigue c’est juste que votre organisme manque cruellement d’énergie. Ainsi, la consommation du gombo peut vous être d’une grande utilité. Selon une étude publiée dans le MDPI (Molecular Diversity Preservation International), ce sont les polyphénols et les flavonoïdes qui sont responsables de l’activité antifatigue de cet aliment. En effet, ils réduiraient le niveau d’acide lactique dans le sang, donnerait de l’énergie à l’organisme, tout en assurant le stockage du glycogène dans le foie.

4- Solution contre les petites faims :

Contenant des fibres, le gombo est un aliment très intéressant qui permet de réduire les petites faims. Ainsi, si vous consommez régulièrement le gombo, vous vous sentirez de plus en plus rassasié, ce qui est très bien si vous désirez perdre du poids facilement.

5- Nettoie la peau :

C’est un aliment polyvalent, améliorant même la qualité de la peau. En effet, les flavonoïdes du gombo lui permettent de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules de la peau et de limiter les effets destructeurs des rayons UV-B. Ainsi, vous constaterez que votre peau s’adoucit.

6- Evite la gastrite :

Le gombo fait partie des aliments mucilagineux capables de lutter contre les problèmes de gastrite. Selon une étude de 2014, le gombo empêche l’absorption des bactéries H-Pylon dans l’intestin, responsables des irritations et inflammations gastriques. De plus, une autre étude de 2018 indique que le gombo protégerait contre les troubles gastriques et donc réduirait les risques des ulcères gastriques.

Ainsi, au vu de ses nombreux avantages sur la santé, c’est un aliment sain qui devrait figurer plus souvent dans notre assiette.
Santé : Des professeurs refusent la spécialisation aux jeunes médecins sénégalais au profit des étrangers
Le système de santé du pays va mal. Au moment où les patients critiquent la manière dont est faite la prise en charge, les acteurs de la santé, eux, décrient le manque de spécialistes. Dans un entretien accordé au quotidien « Enquête », le gynécologue et membre du Conseil national de l’Ordre des médecins, Dr. Serigne Falilou Samb appelle l’Etat à règler cette situation.

« Les jeunes n’ont plus accès facilement à la spécialisation. La faute à un système de mandarinat entretenu par cette caste de professeurs agrégés, qui refusent presque systématiquement la spécialisation aux jeunes médecins, sans aucun argument et donne les places a des médecins étrangers (pour des raisons biens connues). Si cela continue, c’est nous qui allons apprendre la médecine chez nos voisins », a soutenu Dr Samba, qui demande à l’Etat de prendre ses responsabilités par rapport à cette situation.

« Les politiques de santé reviennent à l’Etat qui doit les définir et les assumer. Il est très urgent, aujourd’hui, qu’une commission des spécialisations médicales soit créée et co-gérée par les acteurs et le ministère de la Santé. »


Quelques soins simples et naturels pour se débarrasser des vergetures
Le corps soyeux d’une femme fait souvent l’objet de plusieurs agressions dont les vergetures. Ces dernières peuvent apparaître chez un individu de forte corpulence ou mince, sur les seins, les fesses, le ventres, les jambes… Le fait d’être gênant pour les femmes poussent celles-ci user de voies et moyens pour s’en débarrasser. Voici quelques trucs et astuces pour éliminer les vergetures.

Pour rappel, les vergetures c’est l’apparition de stries rouges, plus ou moins longues, larges et profondes. Une réaction inflammatoire générée par l’étirement trop rapide d’une peau sèche et déshydratée.

C’est pourquoi il est recommandé d’avoir une alimentation saine et équilibrée au quotidien, mais aussi de chouchouter votre peau un maximum afin qu’elle reste suffisamment élastique et résistante, pour limiter l’apparition des vergetures.

Voici les bons soins anti-vergetures
– Sous la douche, préférez des produits lavants au pH neutre, non décapant pour la peau. Le mieux est encore d’utiliser un pain sans savon, ou une huile nettoyante qui atténuera la dureté d’une eau calcaire.

– Pour l’hydratation, misez plutôt sur l’utilisation d’un baume riche, ou d’une huile, que sur celle d’une crème.

– Choisissez de préférence des soins riches en actifs ou ingrédients favorisant le renouvellement cellulaire comme les huiles végétales, comme l’huile de macadamia, ou encore la vitamine A.

– Prenez le temps d’appliquer votre soin à la sortie de la douche, quand la peau est encore légèrement humide. Son film protecteur contre les éléments extérieurs est moins résistant et les actifs de votre baume pénétreront plus facilement et en seront que plus efficaces. Massez la peau en insistant bien sur les zones striées.

Système D : le maquillage des vergetures
Ne laissez pas vos vergetures vous gâcher la vie. Si jamais c’est vilaines stries se transforment en gros complexe, il y a une solution de dernier recours. Dégainez votre anti-cernes, BB cream, terre de soleil ou autobronzant pour les camoufler :

– Si vous ne vous êtes pas encore exposée ou que vous avez un hâle léger, appliquez de l’anticernes localement sur la zone zébrée, afin d’atténuer l’aspect incurvé de la vergeture. Ensuite tapotez la surface avec de la BB crème teintée, ou poudrez avec de la terre de soleil, pour uniformiser.

– Si vos stries sont encore rouges ou violacées, pensez à appliquer en base un correcteur vert afin de neutraliser la coloration. Puis masquez avec de la BB teintée ou un fond de teint couvrant.

– Si vous êtes déjà bronzée et que vous vous baignez, optez pour l’utilisation d’un fond de teint waterproof. Quel que soit le produit de camouflage, tapotez seulement la matière de la pulpe du doigt, afin de ne pas étaler et retirer votre anticernes, ou correcteur, préalablement posé en base.

– Vous pouvez aussi utiliser de l’autobronzant. Étalez une goutte au coton-tige, ou au doigt, en suivant la strie. Prenez garde à ne pas créez de sur-épaisseur. Appliquez ensuite normalement votre autobronzant sur le reste du corps. Si vous trouvez que la zone des vergetures parait plus sombre, exfoliez légèrement avec votre gommage visage dont les grains sont moins abrasifs que celui pour le corps, informe femmeactuelle.fr.
Les 7 remèdes naturels les plus efficaces contre les gencives qui se rétractent
La récession gingivale est une rétractation des gencives vers la couronne dentaire. Ce déchaussement des dents cause le rétrécissement des gencives jusqu’à voir apparaître des zones tels que les racines des dents. Il est important d’être prudent quant à cette affection parodontale qui peut être la cause de plusieurs symptômes invalidants. Heureusement, il existe quelques remèdes naturels qui peuvent pallier ce problème très commun.

Les gencives constituent une barrière contre les bactéries et jouent un rôle protecteur pour les dents. En prendre soin via une hygiène bucco-dentaire correcte et des visites fréquentes chez le dentiste est un acte élémentaire pour prévenir leur rétractation. En effet, dans le cas contraire, les gencives peuvent être amenées à rétrécir, notamment à cause de la plaque dentaire.

La plaque dentaire est l’accumulation de bactéries sur les dents et dans la bouche. Si elle n’est pas éliminée à l’aide d’un brossage profond ou d’un fil dentaire, du tartre peut se constituer sur le bord des gencives et séparer les dents. Au début, la formation de plaque est difficilement observable mais quelques symptômes peuvent prédire un risque de rétractation des gencives. Les voici :

– Dents plus longues : L’évolution est graduelle et ne se remarque seulement que sur plusieurs années

– Changement de couleur au niveau de la gencive : En cas de récession gingivale, la couleur de la couronne peut arborer une teinte différente de la partie supérieure de la dent

– Inflammation des gencives : le tissu gingival peut être plus rouge et gonflé

– Saignement des gencives : Vos gencives peuvent saigner lors du brossage ou de la consommation d’aliments durs

– Sensibilité des dents : Vous pouvez ressentir un inconfort dentaire lorsque vous buvez une boisson chaude ou froide

Ces symptômes peuvent disparaître suite à un détartrage suivi d’une bonne hygiène bucco-dentaire. De plus, il existe quelques remèdes naturels qui peuvent prévenir ce phénomène.

1- Gargarisme à l’huile de coco

C’est une technique ayurvédique qui a fait ces preuves. Selon cette étude, un gargarisme à l’huile de coco peut prévenir la récession gingivale. Pour cela, gargarisez-vous la bouche quelques minutes avant de rincer avec de l’eau tiède. Selon cette recherche relayée par nos confrères de la BBC, cette huile serait également efficace pour la prévention des caries.

2- Huile d’eucalyptus

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, l’huile d’eucalyptus protège les gencives et lutte contre la plaque dentaire. D’après le Journal de la Parodontologie, l’extrait de cette plante agit comme un véritable bouclier contre les bactéries.

3- Le rinçage à l’eau salée

Les qualités antibactériennes du sel ne sont plus à prouver. Idéal lors des cas d’inflammation des gencives, le rinçage à l’eau salée (ou au sérum physiologique qui est composé d’eau purifiée et de chlorure de sodium) favorise la cicatrisation du tissu gingival.

4- Thé vert

Selon cette étude publiée en 2009, il existe une corrélation entre la consommation de thé vert et la prévention des maladies parodontales. Les polyphénols présents dans cette boisson diminuent l’adhésion d’agents pathogènes sur le tissu gingival.

5- Huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est efficace pour prévenir la prolifération de bactéries bucco-dentaires. Selon cette publication de l’Union Européenne Dentaire, cette huile est efficace pour repousser les agents pathogènes responsables de maladies parodontales.

6- Aloe vera

L’aloe vera aide à l’amélioration de la santé bucco-dentaire. Selon cette étude, du gel d’aloe vera injecté médicalement peut aider à soulager les gencives enflammées et à prévenir les maladies parodontales.

7- Huile essentielle d’arbre à thé

Selon cette étude, l’huile essentielle d’arbre à thé serait efficace pour lutter contre les agents microbiens qui prolifèrent à l’intérieur de la bouche. Ce remède peut également prévenir les facteurs d’inflammation sur le tissu gingival.
Un mois avant une crise cardiaque, votre corps vous envoie ces 8 signaux
Souvent, notre corps nous envoie des signaux pour nous prévenir d’un danger. Qu’il s’agisse de symptômes d’une maladie comme un rhume ou de signes que nous risquons d’être frappés par une attaque cardiaque, notre métabolisme nous informe par des signaux plus ou moins subtils. Il est donc essentiel d’écouter son corps au quotidien pour les déceler. Pour vous aider dans ce sens, voici les 9 signes précurseurs d’une crise cardiaque.

Il est important d’être attentif à son corps lorsqu’il essaie de nous prévenir d’une potentielle attaque cardiaque car il s’agit d’une urgence vitale nécessitant une prise en charge médicale rapide. D’ailleurs, il existe neuf signes de l’apparition d’une attaque cardiaque qui doivent vous alerter. Un article de l’organisme allemand Institute for Quality and Efficiency in Health Care (IQWiG) explique quels sont les éléments qui doivent inquiéter une personne ainsi que son entourage.

Une fatigue extrême

Une fatigue persistante et intense peut être le signe, combiné à d’autres symptômes, d’une attaque cardiaque prochaine. Si vous vous sentez fatigué sans pour autant avoir pratiqué une activité physique qui demande beaucoup d’énergie et/ou sans que le repos ne vous soulage, cela peut être un signe précurseur.

Douleur d’estomac

Il existe un lien de cause à effet entre les douleurs d’estomac et la nausée et le risque d’attaque cardiaque. Ce symptôme peut durer des mois avant l’apparition de la crise et il est aussi fréquent chez les hommes que chez les femmes.

Insomnie

L’insomnie est également un symptôme pouvant présager une crise cardiaque. Des recherches scientifiques ont d’ailleurs montré que l’insomnie augmenterait le risque de souffrir d’une crise cardiaque.

Un souffle court

Si vous remarquez que votre souffle est court sans fournir d’effort, cela peut indiquer une potentielle crise cardiaque. En effet, en l’absence d’une pathologie connue (asthme, troubles respiratoires, anxiété), il s’agit d’un symptôme courant d’une crise cardiaque, au même titre que la nausée et les douleurs dans la poitrine.

Chute de cheveux

Souvent la chute de cheveux n’est pas considérée comme un risque potentiel de maladie chronique. Pourtant, il s’agit de l’un des facteurs de risque d’une crise cardiaque. Les scientifiques en témoignent dans cette étude. Si vous présentez plusieurs symptômes énoncés ci-dessous ainsi qu’une perte de cheveux, il est indispensable d’en parler àvotre médecin.

Battements de cœur irréguliers

Les arythmies cardiaques, c’est-à-dire les battements de cœur irréguliers, sont à l’origine de divers maux et peuvent augmenter les risques de souffrir d’une crise cardiaque, notamment en cas d’accélération du rythme cardiaque. Il convient donc d’être vigilant à ce signe avant-coureur et de consulter un professionnel de la santé en cas d’arythmies cardiaques.

Douleur à la poitrine

C’est le signe le plus commun chez les patients souffrant de crises cardiaques. Cette douleur peut aller jusqu’à votre bras gauche, vos épaules, votre cou ainsi que l’estomac.

Douleur en haut du dos

L’un des autres symptômes ressentis durant une crise cardiaque est une douleur au niveau des omoplates et dans le dos. Ainsi, une douleur provenant du haut du dos, des épaules ou bien du milieu du dos, associés à d’autres symptômes, doit alerter.

Que faire en cas de crise cardiaque ?

Il est impératif de connaître les gestes qui sauvent lors d’une crise cardiaque, à savoir :

– Contactez immédiatement une ambulance (À noter que 15 minutes de douleur intense à la poitrine doit amener à appeler les urgences)

– Mettez la personne affectée en position allongée avec le haut du corps légèrement surélevé

– Si les vêtements de la personne sont serrés, retirez-les

– Essayez de calmer et rassurer la victime en attendant les secours.

Les hémorroïdes s’illustrent par la dilation des veines se trouvant dans la région anale. Les symptômes communs peuvent inclure la douleur, des démangeaisons et des saignements rectaux. Ils peuvent se développer à l'intérieur ou à l'extérieur de l'anus et du rectum. Particulièrement gênants et douloureux, voici des conseils pour soulager les symptômes des hémorroïdes.


Voici comment soigner ses hémorroïdes naturellement à la maison
Consommez des fibres

Si vous cherchez des remèdes pour les hémorroïdes, il faut commencer par guérir le corps de l’intérieur avec un régime riche en fibres, comme le conseille Dr Thierry Higuero, gastroentérologue. Cela permet de réduire les saignements et la douleur causés par les hémorroïdes. Consommez plus de quantités de fruits et de légumes riches en fibres, de riz brun, de grains entiers et de noix pour remédier aux hémorroïdes. Buvez également beaucoup d’eau pour prévenir la constipation.

Un sachet de thé

Les hémorroïdes externes peuvent être apaisées en appliquant un sachet de thé chaud et humide. L’acide tanique dans le thé aidera à réduire l’enflure, soulagera la douleur et favorisera la coagulation du sang pour arrêter le saignement. D’après une étude publiée en 2016 dans la revue scientifique ACS Applied material & interfaces, l’acide tanique a des capacités anti-inflammatoires qui peuvent être efficaces pour la guérison des blessures et la cicatrisation.

Éviter de trop s’asseoir

Si vous avez un travail de bureau, promenez-vous pendant cinq minutes au moins une fois par heure pour soulager la pression rectale qui cause les hémorroïdes. À la salle de sport, évitez les vélos stationnaires qui peuvent appliquer la même pression. Au lieu de cela, essayez de marcher rapidement pendant 20 à 30 minutes pour encourager la fonction intestinale.

Prendre des bains de siège à l’eau chaude

L’eau chaude améliore la circulation sanguine et aide alors à réduire les veines gonflées. Pour profiter de ses avantages, remplissez votre baignoire d’eau chaude. Asseyez-vous dans l’eau avec les genoux levés pour obtenir une exposition maximale à la chaleur de la zone touchée. La dissolution d’une poignée de sels d’Epsom dans la baignoire avant de commencer votre bain aidera à réduire encore davantage les hémorroïdes.

Utiliser le froid

Les vaisseaux sanguins se gonflent avec les hémorroïdes, mais le froid peut les dégonfler et les soulager considérablement. Remplissez un sac de glace, entourez-le d’un tissu fin et restez assis dessus pendant environ 20 minutes pour soulager la douleur et les hémorroïdes. Répétez l’opération si nécessaire, mais attendez au moins dix minutes entre chaque application.

Garder la zone propre

Echangez votre douche quotidienne pour un bain chaud pour pouvoir tremper la région anale dans de l’eau tiède. Ne nettoyez pas cette zone avec du savon industriel et parfumé, ni avec des lingettes à base d’alcool ou parfumées, car cela pourrait aggraver les hémorroïdes. Lorsque vous sortez de la baignoire, utilisez un sèche-cheveux pour sécher délicatement la zone.

S’allonger

Il suffit de réduire simplement l’impact du poids de votre région anale douloureuse en vous allongeant, les jambes en l’air en les appuyant sur un coussin. Vous améliorerez également la circulation sanguine, réduisant ainsi la douleur liée aux hémorroïdes.

Ne pas retenir l’envie d’aller aux toilettes

Retenir ses envies d’aller aux toilettes peut entraîner la constipation. Cela peut alors causer une pression abdominale et provoquer des hémorroïdes. Donc il ne faut pas hésiter à aller aux toilettes dès que vous en avez besoin pour les éviter.

Utiliser de la pomme de terre

Une compresse à base de pomme de terre est un remède maison étonnamment efficace pour les hémorroïdes. Il suffit de couper une pomme de terre en forme de lamelles et de les fixer sur la zone de l’anus avec un tissu. La pomme de terre agit comme un astringent apaisant.

Appliquer de l’hamamélis

L’hamamélis est réputé pour réduire la douleur, les démangeaisons et les saignements jusqu’à ce que les hémorroïdes disparaissent. Il contient des tanins et des huiles susceptibles de contribuer à réduire l’inflammation et à ralentir les saignements. Trempez une boule de coton dans de l’eau d’hamamélis non distillé et pressez-la contre l’hémorroïde.


 
Cancer du sein: les africaines plus exposées
Une nouvelle étude scientifique suggère que certaines femmes seraient exposées à un plus grand risque de cancer du sein triple négatif que les autres.

De nombreux types de cancers du sein ont des cellules porteuses de récepteurs aux oestrogènes ou à la progestérone, deux hormones sexuelles naturellement présentes chez la femme. Le cancer du sein triple négatif ne possède aucun de ces récepteurs, c’est pourquoi il s’agit d’un cancer du sein “à part”, qui dispose de ses propres options de traitement, puisqu’il ne répond pas aux traitements hormonaux.

Publiée récemment dans la revue spécialisée Cancer, une nouvelle étude vient renforcer un constat existant mais encore peu documenté : les femmes jeunes et/ou d’origine africaine seraient exposées à un risque plus élevé de développer un cancer du sein triple négatif.

La présente étude a été réalisée à une très large échelle, puisque les chercheurs de l’Ecole de santé publique de l’Etat de Géorgie (États-Unis) ont analysé tous les cas de cancer du sein ayant été diagnostiqués entre 2010 et 2014 aux États-Unis, grâce à une vaste base de données représentant 99% de la population américaine.
L'équipe a identifié 1 151 724 cas de cancer du sein entre 2010 et 2014, les cas triple négatifs représentant environ 8,4% de tous les cas. En comparaison avec les femmes blanches non hispaniques, les femmes noires non hispaniques et les femmes d’origine hispanique avaient respectivement 2,3 et 1,2 fois plus de chances de recevoir un diagnostic de cancer du sein triple négatif. Plus de 21% des femmes noires non hispaniques ont reçu ce diagnostic, contre moins de 11% pour tous les autres types de cancer du sein.

Quant aux femmes de moins de 40 ans, elles avaient quelle que soit leur origine ethnique deux fois plus de risque de recevoir un diagnostic de cancer du sein triple négatif que les femmes âgées de 50 à 64 ans.

En raison de l’agressivité du cancer du sein triple négatif et de l’absence à ce jour d’options thérapeutiques véritablement performantes, les chercheurs estiment qu’il est crucial de savoir quelles sont les femmes les plus à risque, afin d’augmenter la vigilance à leur encontre pour ce type de cancer.

La Société canadienne du cancer rappelle en effet sur son site que “la plupart des cancers du sein triple négatif [...] sont des tumeurs agressives, ou de haut grade”. Autrement dit, ils ont tendance à se développer et à se propager rapidement, à tel point que “beaucoup sont diagnostiqués à un stade avancé, alors que le cancer s’est déjà propagé (métastases) aux ganglions lymphatiques ou à d’autres organes”. D’où l’importance d’identifier les populations les plus à risque pour un diagnostic le plus précoce possible.





afriquefemme
Santé : Macky Sall motive les acteurs pour une meilleure prise en charge des patients
Macky Sall a instruit le ministre de la Santé et de l’Action sociale, à ‘’mettre en place un mécanisme d’évaluation et de motivation des agents productifs et performants du secteur’’. Il semble vouloir remédier à une veille doléance des populations : un meilleur accès aux services de santé.

Cette mesure, nous apprend L’As, si elle est bien appliquée, impactera sur le service de santé public.

Par ailleurs, le Président Sall a, aussi, instruit son ministre de la Santé, d’organiser une concertation avec les acteurs sur la qualité de la prise en charge des urgences.
Santé de la Reproduction : 10% des filles âgées de 15 à 24 ans, ont connu un rapport sexuel
Les rapports sexuels précoces, mariages précoces, les maternités d’enfants précoces, l’exposition aux IST et les abus et violences sexuels, compromettent l’avenir des adolescentes au Sénégal.

Estimées à près de 2,3 millions soit 15,7% de la population sénégalaise, les adolescentes et les jeunes filles de 15-24 ans constituent une couche vulnérable de la population dont la santé reste compromise par des comportements à risque. La représentante de l’UNFPA, Cécile Compaoré Zoungrana, s’appuyant sur le rapport des enquêtes démographiques et de santé (EDS), liste les facteurs compromettants, rapporte L’As. « Les rapports sexuels précoces (10%), mariages précoces (23,2%), les maternités d’enfants précoces (16%), l’exposition aux IST( 13,2%) et les abus et violences sexuels », souligne-t-elle.

Elle s’exprimait lors de la journée de leçon inaugurale des jeunes filles leaders axée sur la santé de la reproduction et dividende démographique, organisée par le Fonds des nations unies pour la population (UNFPA).
1 2 3 4 5 » ... 49