leral.net | S'informer en temps réel

Vers un clash entre Thierno Lô et le camp présidentiel ? Les jeunes de l’Apd pilonnent le « Macky » et menacent de voter contre Sall

La sortie au vitriol des jeunes du parti Apd de Thierno Lo, constitue-t-elle la partie visible de l'iceberg d’un malaise profond, qui commence à saper les fondamentaux de leur compagnonnage avec le chef de l’Etat Macky Sall ? Tout porte à le croire. En effet, les « sauvageons » du leader Lô ont vigoureusement vitrifié, hier, le régime du Président Sall et menacé de voter contre celui-ci à la prochaine présidentielle.


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Mai 2018 à 08:48 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Va-t-ion enregistrer une rupture de ban de l’allié politique Thierno Lô avec la mouvance présidentielle ? En tout cas, le compagnonnage entre le Président Sall et le leader de l’Apd provoque des grincements de dents et laisse un goût de cendres dans la bouche des jeunes de l’ex-ministre du Tourisme sous le régime d’Abdoulaye Wade. Ces derniers en ont fait la révélation ce week-end lors d’une conférence de presse à Liberté6.

Thierno Lo n’a jamais été informé des activités de BBY

Pape Malick Guissé, le patron des jeunes de l’Apd, a commencé par dénoncer la violation des principes fondamentaux de l’alliance de leur parti avec le Président Macky Sall ; lesquels principes fondamentaux étaient pourtant clairement définis et articulés autour de trois axes prioritaires, lors de leur rencontre avec le chef de l’Etat, à la Salle des Banquets du palais de la République. « Nous avions demandé au Président Sall de faire prévaloir l’intérêt collectif au détriment de celui individuel ; la fertilisation de la réflexion pour développer le Sénégal et la concertation mutuelle sur les problèmes du pays », a rappelé le patron de la jeunesse de l’Apd.

Mais, depuis lors, ajoute M. Guissé, rien de tous ces principes fondamentaux n’a été respecté par le chef de l’Etat. « On a l’impression que le Président Sall pense tout seul et décide tout seul. Il n’associe pas notre leader aux instances de réflexion et concertation sur les grands enjeux et défis du pays. Ainsi, nous fustigeons la mise en quarantaine ou l’ostracisme dont les alliés du Président Sall, notamment notre parti Apd, sont victimes au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar », a-t-il laissé entendre. Et de poursuivre : « nous dénonçons, de la même manière que notre leader Thierno Lo, la loi sur le parrainage votée sous des jets de grenades lacrymogènes ; une loi sur le parrainage qui exige de tout acteur politique, d’avoir un appareil politique bien établi, ce qui risque d’empêcher beaucoup de gens porteurs d’idées novatrices pour le développement du pays, de participer aux échéances électorales ».

« Nous allons voter contre Macky Sall, qui pourrait perdre la Présidentielle »

Eu égard à ces manquements dans leur compagnonnage avec le régime actuel, M. Guissé et ses camarades de l’Apd ont cloué encore au pilori, la gestion des affaires du pays par le régime et ont déclaré être insatisfaits du Président Sall. « Nous allons voter contre le Président Macky Sall qui pourrait être battu à plate couture à la prochaine présidentielle, s’il n’écoute pas Thierno Lô. Une tournée nationale et chez les familles religieuses est prévue pour aider les gens à voter pour le candidat au bon profil, qui peut être autre que le Président Sall », Guissé dixit.





Les Echos