leral.net | S'informer en temps réel

Augustin Senghor, président FSF, « il faut garder la tête sur les épaules »


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Juin 2018 à 10:15 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
« Vu la configuration de ces matchs de ce premier tour, on ne peut qu’être heureux d’être la première équipe africaine à gagner en Russie. Au-delà du résultat, il faut retenir la bonne technique d’ensemble de l’équipe : une grande force collective. Le travail continue. Comme ils n’ont montré aujourd’hui, il faut garder cette sérénité, la tête sur les épaules, et envisager le match à venir sans développer un complexe de supériorité vis-à-vis de l’adversaire et sécuriser une qualification au deuxième tour. Le travail ne fait que commencer. L’objectif n’est pas de gagner un match et s’en arrêter là. Et on peut compter sur ces joueurs pour aller loin », a confié le patron de la Fédération sénégalaise de football en zoner mixte.

Concernant cette victoire sur la Pologne, Me Senghor souligne que c’est juste un match d’ouverture. « Même si la configuration n’est pas la même, on montre encore une fois notre capacité à entrer dans les compétitions. Cela prouve que le Sénégalais sait hausser son niveau de jeu quand il est au niveau mondial. La différence, en 2002, c’est que le monde découvrait l’équipe lorsqu’elle jouait contre la France. Ici, c’est des joueurs qu’on connaissait et qu’on attendait à ce niveau-là. Ils ont eu une bonne tenue, une bonne maitrise de la situation pendant tout le match. C’est rare de voir des équipes africaine venir et prendre le match en main, garder la main jusqu’au bout », dit-il.





Les Echos