Leral.net - S'informer en temps réel

Didier Raoult avait-il raison sur la CHLOROQUINE ?

Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Juin 2020 à 21:41 | | 0 commentaire(s)|

La revue médicale britannique "The Lancet" publie une mise en garde dans son journal concernant les résultats de l'étude sur la dangerosité d'un traitement à base de chloroquine contre le coronavirus. Explications.


Les éditeurs de la revue scientifique "The Lancet" se sont fendus d'un communiqué, publié dans leurs colonnes pour mettre en garde leurs lecteurs sur l'étude qui dénonce les dangers d'un traitement par la chloroquine, ou son dérivé l'hydroxychloroquine, pour les personnes atteintes par la Covid-19.

Les résultats de l'étude mettaient en avant les risques d'arythmie cardiaque, les autres conséquences possibles, jusqu'au décès. L'étude soulevait également que l'efficacité de ces substances n'avait pas été prouvée jusqu'alors.

D'importants doutes scientifiques ont été soulevés au sujet des données rapportées dans l'étude de Mandeep Mehra,publiée dans The Lancet le 22 mai 2020 

L'impact de cette étude

Les résultats de cette étude ont eu un véritable impact, notamment sur des essais cliniques en cours. Ainsi, l'Organisation mondiale de la santé avait pris la décision de suspendre "temporairement" ses essais cliniques autour de la chloroquine et de l'hydroxychloroquine.

Le gouvernement français avait quant à lui décidé de ne plus autoriser l'utilisation de la chloroquine pour traiter la Covid-19  à l'hôpital, en dehors des essais cliniques.

Une étude largement remise en cause

En France, citons le Pr Didier Raoult, infectiologue, qui a été l'un des premiers à contester les résultats de cette étude. Il évoquait "une étude foireuse" sur des "données faussées"  qui se baserait sur des data au lieu de s'appuyer sur des cas de malades, sur le terrain. Un avis largement partagé par les principaux détracteurs de cette étude. Des dizaines de scientifiques publiaient fin mai une lettre ouverte au sujet des méthodes utilisées dans cette étude.

Un audit en cours

Le communiqué du journal "The Lancet" explique qu'un audit indépendant est actuellement en cours concernant la "provenance et la validité des données" de l'étude. En attendant "des résultats attendus très prochainement" la revue scientifique a donc préféré prendre les devants et publié cette mise en garde, avant dans le but d'alerter les lecteurs et par rapport à tous les points contestés depuis la sortie de l'étude.

Avant de conclure : "Nous mettrons cet avis à jour dès que nous aurons de plus amples informations."

Affaire à suivre...



Titre de votre page