leral.net | S'informer en temps réel

ETHIQUE ET MORALE EN POLITIQUE


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Novembre 2020 à 12:06 | | 0 commentaire(s)|

"Chers freres et sœurs en l’Islam

Si la politique se définit comme l’art de gérer les affaires de la cité, sous cet angle, elle serait en parfaite harmonie avec les principes de l’islam qui je le rappelle, est une religion qui se soucie énormément du bien-être de la personne d’ici-bas et au-delà.

La politique serait une action citoyenne noble, une forme d’adoration d’Allah sub, car tout au service des populations. Le fait d’aimer sa patrie et de contribuer à son essor, fait partie des piliers de la foi.

Pour dire que la politique n’est pas quelque chose de mauvais, elle est une action noble. Mais malheureusement, la façon dont nous faisons la politique dans nos pays africains, est très mauvaise, il faut le dire. Une politique purement politicienne, sans éthique, une politique qui bafoue les principes élémentaire de la morale. Une politique où on passe son temps à se dédire sans gêne ou l’on ne tiens jamais nos promesses, ou l’on ne respecte point ses engagements. Bref, une politique où on fait table rase de tout ce qui est principe de morale et d’éthique. Cette façon de mener la politique, il faut le dire, est aux antipodes des principes de l’islam. Comme le disait Anne Bernard : " la foi, c’est adhérer à une éthique, la religion de s’y conformer". Fin de citation.

C’est dans le respect de la parole donnée, la constance dans les propos que l’on identifie les grands hommes. Et c’est pour cette raison que le penseur Claude Frisonie disait, je cite : « Les grands hommes sont soucieux d’éthique, les petits d’étiquettes ». Fin de citation.

C’est dans cet ordre d’idée que Louis 18 disait, je cite: « L’exactitude est la politesse des rois et le devoir de tous les gens de bien ». Fin de citation.
Donc si c’est de cette façon que nous comptons mener la politique, mieux vaut se mettre à l’écart du jeu politique pour préserver sa dignité et son honneur et être en phase avec les orientations du seigneur Allah Sub. Qui nous dit : "Ô croyants pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas. C’est une grande abomination auprès d’Allah que de dire ce que vous ne faites pas".

Aujourd’hui, il faut le dire, le terme politicien est devenu un terme péjoratif aux yeux des populations. Pour ces derniers, le politicien est celui qui ne dit pas la vérité, ne tient pas ses promesses et ne respecte pas ses engagements.

Des attitudes que l’islam bannit et condamne ferment. Des attitudes que le prophète HA qualifie de purement hypocrites.

Il nous le dit : Que les signes distinctifs d’une hypocrite sont au nombre de trois :
- Quand il parle, il ne dit jamais la vérité
- Quand il promet, il ne respecte jamais ses promesses ;
- Quand on lui confie un dépôt, il ne se montre pas loyal.

Des attitudes que l’on trouve chez bon nombre de politiciens. Les hypocrites seront logés au plus bas fond de l’enfer ce que affirme Allah Sub.

Cher freres et sœurs en l’islam, un dirigeant doit avoir une compétence doublé d’une bonne moralité et d’une foi ferme en Allah Sub sinon son peuple va mourir dans la souffrance, la haine, l’injustice, la pauvreté entre autres. Des maux qui entraînent la plus part du temps des révoltes populaires.

Donc chers politiciens, il est temps aujourd’hui de changer de posture afin de vous réconcilier avec votre peuple, un peuple il faut le dire mature, que l’on ne trompe plus.

Redoublez d’efforts et sachez qu’aujourd’hui Allah Sub va tous vous auditer face aux responsabilités qu’on vous avait confiées sur terre."



Cliquez-ici pour regarder plus de videos