leral.net | S'informer en temps réel

Ébullition du front social: Macky Sall prend les choses en main


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Janvier 2018 à 09:58 | | 0 commentaire(s)|

Le front de l'Education qui se réchauffe ne pouvait laisser indifférent le président de la République hier, en Conseil des ministres. Macky Sall a invité "le Premier ministre à tenir, dans la première quinzaine du mois de février 2018, une revue interministérielle des cahiers de doléances des centrales syndicales déposés en 2017 et à lui faire parvenir, dans les meilleurs délais, un rapport exhaustif sur l'état de leur prise en charge".

Tactique de désamorçage préventif ? L'on serait tenté de répondre par l'affirmative après le semi-échec de la recherche de la rencontre de conciliation de vendredi dernier entre Syndicats d'enseignants et gouvernement. S'il a salué "la tenue du conseil interministériel d'évaluation des engagements vis-à-vis des syndicats d'enseignants", il a par la même exhorté "le Gouvernement, (et) les acteurs de l'Education, à poursuivre les concertations régulières ainsi que le dialogue social permanent, en vue d'asseoir un consensus durable, nécessaire au bon déroulement de l'année scolaire".

Une invite qui se justifie pour 2018, d'autant que Macky Sall l'a décrété "année sociale". Mais les syndicats d'enseignants ont mis la pression sur les gouvernants en demandant, entre autres doléances, une revalorisation de leurs indemnités de logement, dont ils ont rejeté, avant-hier, la hausse de 6000 F CFA proposée. Il sera peut-être difficile de parvenir à un accord puisque Macky Sall, malgré son appel conciliant, est très réaliste en affirmant un "engagement déterminé à assurer, aux élèves et à leurs enseignants, des conditions adéquates d'études et d'exercice, selon les capacités financières disponibles de l'Etat".




L'As