Leral.net - S'informer en temps réel

Mamadou Kassé, DG SICAP SA : " Le plan décennal prend en compte plusieurs aspects..."

Rédigé par leral.net le Samedi 19 Septembre 2020 à 18:11 | | 0 commentaire(s)|

Invité de Leral TV dans l'émission "Jokko", le DG de la SICAP SA, Mamadou Kassé, est revenu sur plusieurs points qui alimentent l'actualité nationale, notamment le problème des inondations. À travers cet entretien, il a comme de coutume défendu son mentor, le président de la République, Macky Sall, dont il magnifie le travail remarquable qu'il est en train d'abattre pour le bien-être de la population.

Il n'a pas manqué d'évoquer, entre autres questions, la tournée économique du Président Macky Sall, les logements sociaux, le dialogue politique, la question du troisième mandat...


Inondations : Dire que la situation actuelle est comparable avec celle de 2012, c'est mal connaître le secteur

La récente visite du Président Macky Sall à Keur Massar, pour s'enquérir de la situation des sinistrés, a été décriée par une frange de l'opposition qui estime que le Chef de l'Etat a accusé un retard considérable pour visiter les zones inondées. En plus, nombreux sont ceux qui l'accusent d'avoir préféré d'abord envoyé son Ministre du développement communautaire, Mansour Faye pour distribuer des sommes d'argent aux sinistrés, afin de calmer la population avant de se rendre dans la banlieue. Des accusations que Monsieur Kassé trouve infondées car, dit-il, dans un État normal, chaque chose a son temps, et que les montants alloués aux sinistrés ont été décidé bien avant.

Mieux la mise en place du plan décennal, malgré tout ce qu'on dit, a permis la restructuration de plusieurs zones et a fortement diminué les Inondations, soutient-il. En effet, plus 767 milliards devraient être mobilisés pour ce plan décennal que certains qualifient deja d'echec à cause des récentes Inondations dans plusieurs localités du Sénégal. Un jugement anormal selon le DG de la SICAP SA, qui déclare que ce plan prend en compte plusieurs aspects tels que l'aspect assainissement, l'aspect relogement, l'aspect planification et l'aspect restructuration urbaine.

En outre, la pluviomètre en 2012 a été moins importante que celle de cette année , et pourtant les Inondations avaient plus d'ampleur sur dans la banlieue. Donc comparé la situation actuelle à celle de 2012, c'est mal connaître le secteur, s'est-il défendu.


Tournée économique : la visite du Président dans le monde rural est non seulement économique mais elle est aussi symbolique

Comme annoncé, le Président Président de la République, Macky Sall, est dans le Sine-Saloum dans le cadre de sa tournée économique. Une occasion pour le Président de s'enquérir de l'état des récoltes et de la pluviométrie. Ce pendant, nombreux sont ceux qui soutiennent que cette tournée est plus politique qu'économique. Une thèse qui ne semble pas fondée selon Mamadou Kassé qui trouve que cette tournée est d'une importance capitale, car elle permet au Chef de l'Etat d'être en contact direct avec les acteurs. Il voit, a cet effet, en la personne du Président Macky Sall, un visionnaire qui a révolutionné l'agriculture au Sénégal avec le développement de la culture rizière dans plusieurs endroits et l'avancée de l'horticulture .


Logements sociaux : les personnes à revenus irréguliers sont prioritaires

L'accès aux logements est un véritable casse tête pour les sénégalais. Raison pour laquelle, le projet présidentiel des 100 milles a été initié par le Président Macky Sall. Ce projet est très important pour le Président Macky Sall qui a mis toutes les ressources nécessaires avec des mécanismes administratifs très accessibles. À noter que les couches à revenus irréguliers sont les priorités, explique t-il.

Ce pendant force de constater que ce projet tant vanté par le régime en place tarde à voir le jour. Un retard dû selon le DG de la SICAP SA par la pandémie de la Covid-19.


Politique : les sénégalais savent distinguer ceux qui veulent les manipuler

La date des prochaines élections municipales n'étant toujours pas connu, certains y voient une volonté manifeste du Chef de l'Etat de vouloir repousser les échéances locales. Une affirmation que le responsable politique de l'Apr à Tamba trouve insensée dans la mesure où, dit-il, le Président est un vrai démocrate qui veut à travers l'audit du fichier électoral demandé par l'opposition, trouver un consensus fort sur les règles du jeu.


Titre de votre page