leral.net | S'informer en temps réel

Mbaye Diouf Dia," notre Mondial est un échec patent"


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Août 2018 à 12:53 | | 0 commentaire(s)|

Mbaye Diouf Dia," notre Mondial est un échec patent"
Mbaye Diouf Dia, le président de Mbour Petite côte, ex-responsable du football jeunes de la Fédération sénégalaise, a évoqué l’événement majeur du disciple de cette année : le Mondial en Russie. Pour lui, c’est un échec patent au vu des moyens consentis par l’Etat du Sénégal , mais aussi le manque d’implication de certains professionnels du foot ou pour ne citer que les El Hadji Diouf , les Fadiga, Elhadji Malick Sy ( ancien président de la FSF) entre autres .

Au vu de la qualité des joueurs dans l’équipe et de tous les moyens consentis par l’Etat du Sénégal, le président Mbour Petite côte estime que la participation des « Lions » du Sénégal n’est que du gâchis. « Il y avait de la place pour passer. Et maintenant il faut reconnaître que notre participation est un échec patent. Quand vous demandez 7 milliards, et que l’Etat vous en octroie 8, je crois que toutes les conditions étaient réunies pour passer au moins au premier tour. Surtout que vous disposez d bons joueurs. »

Néanmoins, l’ex responsable du football jeunes de la Fédération sénégalaise n’a pas manqué de soulever les raisons qui justifient cet échec, dans entretien accordé au journal sportif Record.

« Il y a des méthodes organisationnelles qu’on doit régler si on veut avancer. Tant qu’on ne le fait pas, nous ne nous en sortirons pas. Dans l’équipe A, vous avez les Ablaye Sarr, Amara Traoré, Doyen Yatma Diop. Ces gens là peuvent impacter sur l’organisation parce que c’est des professionnels qui ont vécu le haut niveau.

Toutes les équipes que vous avez vues dans la Coupe du monde, il y a eu au moins 5 à 6 anciens joueurs qui tournent autour de l’équipe. Et El Hadj Diouf quoi qu’on puisse dire, il n' y a qu’au Sénégal où les héros ne sont pas portés comme il se doit. Et l’opinion le sait parce qu’on a été double ballon d’Or… et on ne peut pas parler de foot sans y associer El Hadji Diouf et les Fadiga et d’autres qui ont fait ce football.

Sans oublier El Haj Malick Sy (ancien président de la FSF) qui a amené l’équipe à la Coupe du monde 2002 et jusqu’à présent, personne ne l’a saisi pour lui demander son avis. Ça ne peut pas continuer, il faut qu’on respecte ce football, cette équipe appartient au peuple, et ça ne doit pas tourner autour de 4 à 5 personnes ».





Record



Cliquez-ici pour regarder plus de videos