leral.net | S'informer en temps réel

Perception de corruption: Le général Meissa Niang s'en prend à l'OFNAC


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Décembre 2017 à 13:08 | | 0 commentaire(s)|

Perception de corruption: Le général Meissa Niang s'en prend à l'OFNAC
Après le patron de la Police, Oumar Maal, c'est au tour de celui de la Gendarmerie, le général Meissa Niang de dénoncer vivement le récent rapport de l'Ofnac qui épinglait la Police et la Gendarmerie, en les présentant comme les corps les plus corrompus de notre pays. Le général Meissa Niang n'est pas content de Seynabou Ndiaye Diakhaté et son équipe.

"Le rapport de l'OFNAC a été publié récemment. C'est une étude de perception et je précise bien, de perception. Elle est par nature subjective. En tant que chercheurs nous-mêmes, nous savons que la viabilité scientifique de ce rapport, est contestable. Parce que nous-mêmes, nous avons eu à mener des études sur la perception de la circulation des armes légères et de petits calibres. Ce sont des études qu'il faut prendre avec beaucoup de prudence", a souligné le général Meissa Niang lors d'une visite à la FIDAK.

Le patron des hommes en bleu d'ajouter : "je pense que la publicité qui en a été fait,e a été exagérée et elle est moralement contestable puisqu'elle s'attaque à des institutions comme la Police et la Gendarmerie, qui sont les garants de la République. Ce rapport ne traduit pas la réalité des faits dans la Police et la Gendarmerie. Je crois que des actes de corruption, il en existe partout dans les différentes autres administrations.

Ils sont sanctionnés avec la dernière vigueur. Au niveau de la Gendarmerie, les statistiques sont là. Tous les actes de corruption avérés sont sanctionnés avec la dernière vigueur. Il n'est pas concevable dans ce contexte, de jeter l’opprobre sur des institutions comme la Police et la Gendarmerie."





Témoin