leral.net | S'informer en temps réel

Procès Imam Ndao et Cie: Un avocat dénonce la stigmatisation des Ibadou Rahmane


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Mai 2018 à 12:48 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
" Imam Alioune Ndao est traîné devant de cette barre parce que tout simplement, il appartient à la communauté Ibadou Rahmane. S’il appartenait à une confrérie, il n’allait jamais être arrêté", a déclaré à la barre Me Boubacar Ndiaye.

"On a vu ici des chefs religieux arrêtés pour faits de meurtres et qui n’ont jamais été jugés", a-t-il ajouté, faisant allusion à Cheikh Bethio Thioune dans l’affaire du double de Médinatoul Salam.

Me Ndiaye intervenait ce mercredi à la suite de ses confrères qui ont plaidé la relaxe de leur client. Ce dernier jugé pour terrorisme devant la chambre criminelle de Dakar, risque 30 ans de travaux forcés.

Me Babacar Ndiaye a plaidé l’innocence de son client, arguant que le Sénégal stigmatise la communauté Ibadou Rahmane dans le seul but de faire plaisir aux Etats-Unis et à la France. "Le Sénégal n’a même pas les moyens de faire face à la menace Djihadiste. Et monsieur le procureur n’a fondé son réquisitoire que sur des suppositions. Ce qui risque de créer un conflit inter-religieux dans ce pays. Il a fait référence aux événements de Diourbel. Alors qu’Imam Abdou Karim Ndour avait le droit de donner son avis sur des points de la religion. Mais on a vu qu’il a été attaqué et sommé de quitter la région Diourbel. Il demande aussi à ce que Imam Ndao soit condamné à une mort civile avec ses 30 ans de travaux forcés sans rapporter la moindre preuve de ses accusations", martèle l’avocat.

"Imam Alioune Ndao est un grand dignitaire qui a ses propres convictions. Il n’est pas une personne dangereuse. C’est quelqu’un qui a besoin de comprendre les problèmes de la Ouma Islamique entre chiites et sunnites. Raison pour laquelle, il consulte ses vidéos qu’il ne montre d’ailleurs à personne", a-t-il souligné.